Résultats semestriels 2020 de CARBIOS, leader mondial du biorecyclage et de la biodégradation des plastiques

  • Publication d’un article dans la prestigieuse revue scientifique Nature
  • Accord de co-développement exclusif avec Novozymes, leader mondial de la production d’enzymes
  • Création d’un centre de recherche collaboratif d’ingénierie enzymatique sur le recyclage et la biosynthèse des plastiques
  • Lancement de la construction d’une usine de démonstration industrielle de recyclage enzymatique des plastiques PET
  • Vif succès d’une augmentation de capital de 27 millions d’euros auprès d’investisseurs français et internationaux
  • CARBIOLICE : lancement commercial d’EVANESTO® (biodégradation enzymatique des plastiques à usage unique base PLA) prévu au second semestre 2020
  • Hausse de 224% du titre CARBIOS depuis le 1er janvier 2020, 2ème meilleure performance parmi les sociétés valorisées entre 200 et 300 M€[1] sur Euronext Growth Paris.

Clermont-Ferrand, le 17 septembre 2020 (18h00 CEST) CARBIOS (Euronext Growth Paris : ALCRB), société pionnière dans le développement de solutions bioindustrielles dédiées au cycle de vie des polymères plastiques et textiles, annonce aujourd’hui ses résultats semestriels clos le 30 juin 2020 et approuvés par le Conseil d’administration de la Société.

Jean-Claude Lumaret, Directeur Général de CARBIOS commente : « Dans ce contexte sanitaire et macroéconomique sans précédent, nous avons réussi, durant ce premier semestre 2020, à soutenir le développement de notre portefeuille de technologies et à assurer la continuité opérationnelle de nos activités. Nous avons en outre, signé un nouvel accord de co-développement avec Novozymes, afin de développer la production de nos enzymes propriétaires dédiées au recyclage des plastiques et fibres en PET.  Ce premier semestre a également été marqué par le démarrage de la construction de notre usine de démonstration industrielle et par une reconnaissance internationale majeure avec la publication d’un article co-signé par les scientifiques de CARBIOS et de notre partenaire TBI[2] dans la prestigieuse revue scientifique Nature. Par ailleurs, nous avons réalisé en juillet une levée de fonds de 27 millions d’euros, auprès d’investisseurs français et internationaux, qui va nous permettre de continuer à investir et à mettre en œuvre notre stratégie pour l’industrialisation de nos technologies de rupture. Je tiens à remercier l’ensemble de nos collaborateurs qui ont su faire preuve d’agilité durant cette période, ainsi que nos actionnaires et toutes les parties prenantes impliquées dans le développement de nos solutions d’économie circulaire. »

Les faits marquants du premier semestre 2020 et post-clôture :

Publication d’un article dans la prestigieuse revue scientifique Nature

En avril 2020[3], CARBIOS a annoncé la publication d’un article dans la prestigieuse revue scientifique Nature intitulé « An engineered PET-depolymerase to break down and recycle plastic bottles ». Cet article a été co-signé par les chercheurs de CARBIOS et du laboratoire TBI. L’article décrit le développement d’une nouvelle enzyme capable de dépolymériser par voie biologique tous les déchets plastiques en polyéthylène téréphtalate (PET), et leur recyclage en nouvelles bouteilles. A l’issue de plusieurs années de recherche, CARBIOS et TBI sont parvenus à augmenter les performances de dépolymérisation des déchets PET : l’enzyme dépolymérise 90 % d’un PET post-consommation en seulement 10 heures. En combinant l’ingénierie et le design moléculaire, la thermostabilité et l’activité de la PET-dépolymérase ont été améliorées pour lui permettre de conduire très efficacement la réaction de dépolymérisation du PET en acide téréphtalique et mono éthylène glycol, atteignant une productivité de 16,7 g/L/h d’acide téréphtalique à partir d’une suspension à 200 g/kg de déchets PET.

Nouvel accord stratégique avec Novozymes

En janvier 2020[4], CARBIOS a annoncé la signature d’un nouvel accord de co-développement exclusif avec le leader mondial de la production d’enzymes, Novozymes. Cette collaboration garantit, dans les phases de démonstration et de déploiement industriel, la production de l’enzyme propriétaire de CARBIOS pour la dégradation du PET. Cet accord représente pour la Société une étape clé visant à démontrer le bénéfice environnemental de sa technologie et à garantir à ses futurs clients une solution durable de recyclage à l’infini des produits à base de PET, tels que les bouteilles de boissons, les flacons, les emballages plastiques et les textiles. Il vient par ailleurs renforcer la crédibilité du modèle économique envisagé par la Société pour le déploiement à grande échelle de sa technologie propriétaire de recyclage des plastiques et fibres en PET.

Création d’un laboratoire collaboratif d’envergure internationale avec l’INSA Toulouse

En janvier 2020[5], la Société a annoncé la mise en place d’une nouvelle alliance stratégique avec l’INSA Toulouse à travers son laboratoire TBI pour se doter d’un centre de recherche d’ingénierie enzymatique de notoriété internationale sur le recyclage et la biosynthèse des plastiques. Ce laboratoire collaboratif, baptisé « PoPLaB » (Polymères Plastiques et Biotechnologies) a été inauguré fin janvier 2020 à Toulouse.

Lancement de la construction d’une usine de démonstration industrielle de recyclage enzymatique du PET

En juin 2020[6], CARBIOS a annoncé le démarrage de la construction de son usine de démonstration industrielle de recyclage enzymatique des déchets plastiques en PET. Dans le cadre de ce projet, la Société est accompagnée par TechnipFMC pour l’ingénierie et le suivi de la construction de son démonstrateur.

Financements

En juillet 2020[7], CARBIOS a annoncé le vif succès d’une augmentation de capital au profit d’investisseurs qualifiés, effectuée par construction accélérée d’un livre d’ordres. La Société a placé 1 028 572 actions ordinaires nouvelles d’une valeur nominale unitaire de 0,70 €, au prix unitaire de 26,25 €, prime d’émission incluse, pour un montant total de 27 000 015 €, représentant 14,79% du capital de la Société avant opération sur une base non diluée, soit une dilution de 12,89%.

Les actionnaires stratégiques L’Oréal via son fonds de capital-investissement BOLD Business Opportunities for L’Oréal Development et Michelin Ventures ont souscrit à l’augmentation de capital, conformément aux engagements qu’ils avaient pris, pour un montant total de 3,9 millions d’euros, représentant 148 571 actions nouvelles soit 14,44% du nombre total d’actions nouvelles émises dans le cadre de cette augmentation de capital. Ces investissements constituent des marqueurs forts de la légitimité acquise par la Société et son équipe de management.

Cette augmentation de capital qui a suscité une forte adhésion des investisseurs, notamment à l’international (plus de 50% des souscripteurs), participe en outre à la diversification de la base actionnariale de CARBIOS et constitue une étape significative pour soutenir les développements de la Société.

Propriété intellectuelle :

Au cours du premier semestre 2020, CARBIOS s’est attachée à poursuivre les procédures sur ses demandes en cours (extension à l’étranger, réponse aux lettres officielles) en vue d’une délivrance de ses titres dans des zones géographiques élargies.

CARBIOS a notamment consolidé son portefeuille de Propriété Intellectuelle avec la délivrance de deux brevets majeurs aux Etats-Unis protégeant les enzymes les plus performantes de la Société pour le recyclage des plastiques post-consommation à base de PET (US 10,584,320 B2 ; US 10,590,401 B2), et d’un brevet en Chine [CN104937015B] protégeant son procédé de recyclage propriétaire (qui complète les délivrances de brevets précédemment annoncées aux États-Unis, en Europe et au Japon[8]).

Au 30 juin 2020, le portefeuille de brevets de la Société compte 33 familles de brevets (dont 28 détenues en propre, 4 en copropriété avec droit d’exploitation exclusif pour CARBIOS et 1 en licence exclusive mondiale auprès du CNRS et de l’Université de Poitiers), représentant 148 titres déposés dans les principales régions du monde, et parmi lesquels 26 brevets ont d’ores et déjà délivrés. 15 familles sont liées à sa technologie de recyclage du PET avec des demandes déposées en Europe, aux États-Unis, au Canada, au Mexique, en Chine, en Inde, en Thaïlande, en Indonésie, en Corée du Sud et au Japon.

Evolution du Conseil d’administration 

Lors de l’assemblée générale ordinaire annuelle et extraordinaire du 18 juin 2020, Monsieur Matthieu VAN DER ELST a été nommé censeur de la Société, pour une durée d’une année expirant à l’issue de l’assemblée générale ordinaire annuelle qui se tiendra courant de l’année 2021 et qui sera appelée à statuer sur les comptes de l’exercice clos le 31 décembre 2020.

Evolution du Comité exécutif

En juin 2020, Monsieur Martin STEPHAN a été nommé Directeur Général Délégué de la Société, à compter du 1er juillet 2020.

En septembre 2020[9], Monsieur Kader HIDRA a été nommé au poste de Directeur Financier et membre du Comité Exécutif de la Société. 

CARBIOLICE : Lancement commercial d’EVANESTO® au second semestre 2020

CARBIOLICE, filiale détenue par CARBIOS à hauteur de 52,70 %, a pour objectif d’exploiter commercialement d’ici fin 2020 sa licence portant sur la technologie de biodégradation enzymatique des plastiques à usage unique base PLA développée par CARBIOS en produisant et en commercialisant la solution technologique EVANESTO®. Cette innovation sera mise en œuvre sous la forme d’un additif enzymé qui s’intègre facilement aux procédés conventionnels de fabrication des plastiques et des emballages. Il permet d’accélérer leur biodégradation et de garantir une compostabilité en conditions domestiques.

En juin 2020[10], CARBIOLICE et le Groupe Barbier, leader français dans la fabrication de films destinés à l’agriculture, ont annoncé une collaboration pour la mise au point de films de paillage biodégradables intégrant la technologie EVANESTO®. Ce projet vise le développement d’une nouvelle génération de films de paillage avec EVANESTO®, associant une teneur plus forte en PLA et une biodégradation à température ambiante. Ainsi, plus de 1 000 m2 de films ont été extrudés en mai dernier par CARBIOLICE et le Groupe Barbier pour des test actuellement réalisés en conditions réelles de culture au sein de plusieurs stations expérimentales d’horticulture.

Les résultats semestriels 2020 :

(en K€) 30 juin 2019

(6 mois)

30 juin 2020

(6 mois)

Produits d’exploitation 702 849
Charges d’exploitation – 2 717 – 3 567
Résultat d’exploitation – 2 015 – 2 718
Résultat financier – 8 – 50
Résultat courant avant impôts – 2 023 – 2 768
Résultat exceptionnel 2 39
Impôts sur les bénéfices (Crédit d’impôt recherche) 310 469
Résultat de l’exercice – 1 711 – 2 260

 

Au 30 juin 2020, les revenus d’exploitation s’élèvent à 849 K€ contre 702 K€ au 30 juin 2019 et proviennent notamment de la subvention accordée par l’ADEME dans le cadre du projet CE-PET et de revenus de prestations de recherche avec sa filiale CARBIOLICE.

Au cours du premier semestre 2020, CARBIOS aura engagée 3 567 K€ en activités opérationnelles. Ainsi, le projet CE-PET s’est poursuivi et les efforts se sont intensifiés, à l’image des charges externes de R&D, en hausse sur le semestre. La Société a également vu ses charges de personnel augmenter compte-tenu de la croissance de ses effectifs, qui a également entrainé une hausse des charges locatives suite à la création des sites de Riom (Pilote) et de La Pardieu (administratif) courant 2019.

Après prise en compte du produit d’impôt de 469 K€ lié au Crédit d’Impôt Recherche (CIR), la perte nette pour le premier semestre 2020 s’établit à 2 260 K€ contre 1 711 K€ au premier semestre 2019.

Consommation de trésorerie de 2 M€ sur le premier semestre 2020 et succès d’une augmentation de capital de 27 M€

CARBIOS dispose d’une situation financière solide, avec une trésorerie de 13,9 M€ au 30 juin 2020, contre 15,9 M€ au 31 décembre 2019. La consommation de trésorerie nette sur la période s’élève à 2 M€, comme lors du premier semestre 2019.

Compte-tenu de la situation financière au 30 juin 2020, du vif succès de l’augmentation de capital de 27 millions d’euros intervenue en juillet 2020 et de ses dépenses opérationnelles prévisionnelles, la Société estime être en mesure de faire face à ses échéances à venir au-delà des 24 prochains mois.

# # #

[1] Source Oddo BHF à la clôture du 15 septembre 2020

[2] Toulouse Biotechnology Institute

[3] Cf. communiqué de presse du 8 avril 2020

[4] Cf. communiqué de presse du 30 janvier 2020

[5] Cf. communiqué de presse du 17 janvier 2020

[6] Cf. communiqué de presse du 29 juin 2020

[7] Cf. communiqué de presse du 23 juillet 2020

[8] Cf. communiqués de presse du 28 mars 2019 et du 8 octobre 2019

[9] Cf. communiqué de presse du 7 septembre 2020

[10] Cf. communiqué de presse du 24 juin 2020 de Carbiolice et du Groupe Barbier

[11] Cf. communiqué de presse du 23 juillet 2020

À propos de Carbios

Carbios est une société de chimie verte dont les innovations répondent aux enjeux environnementaux et de développement durable auxquels sont confrontés les industriels. Depuis sa création en 2011 par Truffle Capital, la Société a développé, grâce aux biotechnologies, deux procédés industriels qui révolutionnent la biodégradation et le recyclage des polymères. Ces innovations, qui constituent une première mondiale, permettent d’optimiser les performances et le cycle de vie des plastiques et textiles en exploitant les propriétés d’enzymes hautement spécifiques.

Le modèle de développement économique de Carbios s’appuie sur l’industrialisation et la commercialisation de ses produits et/ou enzymes, de ses technologies et de ses bioprocédés au travers de concessions de licences directement ou via des joint-ventures à des industriels majeurs des secteurs concernés par les innovations de la Société. À ce titre, Carbios a créé en septembre 2016, la joint-venture Carbiolice, en partenariat avec Limagrain Ingrédients et le fonds SPI opéré par Bpifrance. Cette société, dont Carbios assure un contrôle majoritaire, exploitera la première technologie licenciée par Carbios en produisant des granulés enzymés servant à la fabrication de plastiques biodégradables et biosourcés.

Carbios bénéficie de la qualification « Entreprise Innovante » de Bpifrance permettant l’éligibilité des titres de la Société à l’investissement des Fonds Communs de Placement dans l’Innovation (FCPI).

Pour en savoir plus : www.carbios.fr

Carbios est éligible au PEA-PME

 

Investor relations & press


CARBIOS
Benjamin Audebert
Responsable Relations investisseurs
+33 (0)4 73 86 51 76
contact@carbios.fr

Media Relations (Europe)
Tilder
Marie-Virginie Klein
mv.klein@tilder.com
+33 (0)1 44 14 99 96

Media Relations (U.S.)
Rooney Partners

Kate L. Barrette
kbarrette@rooneyco.com
+1 212 223 0561

 

Go to top