Résultats semestriels 2019 de CARBIOS, leader mondial du biorecyclage et de la biodégradation des plastiques

 

  • Partenariats stratégiques avec Nestlé Waters, PepsiCo et Suntory Beverage & Food Europe qui ont rejoint le Consortium PET fondé avec L’Oréal
  • Accord de co-développement de CARBIOLICE et CARBIOS avec Novozymes, leader mondial de la production d’enzymes
  • Premières bouteilles en PET produites à partir de plastiques 100 % biorecyclés
  • Délivrance de deux brevets majeurs aux Etats-Unis
  • Succès d’une augmentation de capital de 14,5 millions d’euros

 

Clermont-Ferrand, le 27 septembre 2019 (06h45 CEST) CARBIOS (Euronext Growth Paris : ALCRB), société pionnière dans le développement de solutions bioindustrielles dédiées au cycle de vie des polymères plastiques et textiles, annonce aujourd’hui ses résultats semestriels clos le 30 juin 2019 et approuvés par le Conseil d’administration de la Société en date du 19 septembre 2019.

Jean-Claude Lumaret, Directeur Général de CARBIOS commente : « Ce premier semestre 2019 a été intense pour Carbios. Nous avons noué des partenariats stratégiques avec Nestlé Waters, PepsiCo et Suntory Beverage & Food Europe dans le cadre du Consortium PET précédemment fondé avec L’Oréal. Par ailleurs, nous avons réalisé avec succès une levée de fonds de 14,5 millions d’euros qui nous permettra d’initier dès cet automne la construction de notre démonstrateur industriel de recyclage enzymatique du PET. Par la signature d’un accord de co-développement avec le leader mondial de la production d’enzymes Novozymes, la fourniture des enzymes est assurée et permettra à CARBIOLICE l’industrialisation et la commercialisation d’EVANESTO® dès 2020. Ces avancées confortent nos perspectives de développement et notre ambition d’offrir au marché des solutions d’économie circulaire qui sont à la fois compétitives et éco-responsables pour repenser la fin de vie des plastiques et textiles. Je tiens à remercier l’ensemble de nos actionnaires historiques, y.c. Truffle Capital, du soutien qu’ils nous renouvellent ainsi que nos nouveaux actionnaires, y.c. Copernicus AM, L’Oréal via son fonds de capital-investissement BOLD Business Opportunities for L’Oréal Development et Michelin Ventures, pour la confiance qu’ils nous accordent. » 

Les faits marquants du premier semestre 2019 et post-clôture :

R&D : Premières bouteilles en PET produites à partir de plastiques 100 % biorecyclés

En février 2019[1], CARBIOS a annoncé avoir produit les premières bouteilles en PET avec 100 % d’Acide Téréphtalique Purifié issu du recyclage enzymatique de plastiques usagés. Cette étape majeure constitue une première mondiale qui confirme le potentiel de la technologie CARBIOS à engager l’industrie dans une transition responsable vers un modèle d’économie circulaire. Ce succès s’est accompagné de la montée en puissance du procédé, en collaboration avec le CRITT Bio-Industries, au travers du pilotage de l’hydrolyse du PET et par la poursuite avec TechnipFMC des travaux d’ingénierie pour la construction d’un démonstrateur industriel dédié au recyclage des plastiques et fibres de polyester en PET.

PARTENARIATS : Nestlé Waters, PepsiCo et Suntory Beverage & Food Europe rejoignent le Consortium PET précédemment fondé par CARBIOS et L’Oréal

En avril 2019[2], CARBIOS et L’Oréal ont annoncé un partenariat majeur avec Nestlé Waters, PepsiCo et Suntory Beverage & Food Europe. Engagés à développer des solutions innovantes en faveur du développement durable, ces partenaires ont rejoint le Consortium PET précédemment fondé par CARBIOS et L’Oréal, pour favoriser l’économie circulaire des plastiques base PET grâce à la technologie de rupture de CARBIOS. Selon les termes de cet accord d’une durée de quatre ans, les membres du Consortium ambitionnent d’industrialiser la technologie CARBIOS et ainsi d’accroître la disponibilité des plastiques recyclés de haute qualité, pour accompagner leurs engagements en matière de développement durable. Dans le cadre de cette collaboration, des étapes techniques et un soutien sont prévus pour mettre en place un approvisionnement des plastiques PET 100 % recyclés au niveau mondial.

CARBIOLICE : Accord avec le leader mondial de la production d’enzymes Novozymes

En janvier 2019[3], CARBIOS et CARBIOLICE ont conclu, dans le cadre du développement de la technologie de biodégradation enzymatique des plastiques à usage unique base PLA licenciée par CARBIOS à CARBIOLICE en 2016, un accord de co-développement avec Novozymes, leader mondial de la production d’enzymes. Selon les termes de cet accord mondial et pluriannuel, Novozymes produira à l’échelle industrielle l’enzyme propriétaire développée par CARBIOS et s’engage à devenir, sur le long terme, fournisseur exclusif de CARBIOLICE. Ce nouvel accord s’inscrit pleinement dans l’objectif de déploiement industriel de la technologie de biodégradation enzymatique conçue et développée par CARBIOS.

L’objectif de CARBIOLICE pour 2020 sera dans un premier temps de partir à la conquête du marché des films et de la sacherie et dans un second temps d’adresser celui des emballages rigides et de la vaisselle jetable. Au cœur de la technologie enzymatique licenciée par CARBIOS, l’additif EVANESTO® agit comme un catalyseur qui permet d’accélérer la biodégradation des matières plastiques PLA pour les rendre compostables quelles que soient les conditions. Cette innovation offre une opportunité sans précédent pour lutter durablement contre la pollution plastique et répondre aux attentes des industriels et des consommateurs.

FINANCEMENTS : Succès d’une augmentation de capital de 14,5 millions d’euros et obtention d’un financement non dilutif de 7,5 millions d’euros

En janvier 2019[4], CARBIOS et Toulouse White Biotechnology (TWB) ont annoncé avoir obtenu un financement de 7,5 millions d’euros octroyé par le Secrétariat Général pour l’Investissement (SGPI) dans le cadre du Programme d’Investissement d’Avenir (PIA) opéré par l’ADEME pour accompagner, sur une durée de 39 mois, la montée en échelle du projet industriel et commercial de CARBIOS dans le domaine du recyclage enzymatique des déchets plastiques et fibres en PET. CARBIOS, chef de file et coordinateur du projet, pourra recevoir jusqu’à 4,1 millions d’euros de ce financement composé de subventions et d’avances remboursables en cas de succès.

En juin 2019[5], CARBIOS a annoncé le succès d’une augmentation de capital au profit d’une catégorie de bénéficiaires, effectuée par construction accélérée d’un livre d’ordres. La Société a placé 2.245.886 actions nouvelles d’une valeur nominale unitaire de 0,70 €, au prix unitaire de 6,45 €, prime d’émission incluse, pour un montant total de 14.485.964,70 €, représentant 48,22 % du capital de la Société avant opération sur une base non diluée, soit une dilution de 32,53 %. Truffle Capital, Copernicus AM, L’Oréal via son fonds de capital-investissement BOLD Business Opportunities for L’Oréal Development et Michelin Ventures ont souscrit à l’augmentation de capital, conformément aux engagements qu’ils avaient pris, pour un montant total de 10.499.980,80 €, représentant 1.627.904 actions nouvelles soit 72,48 % du nombre total d’actions nouvelles émises dans le cadre de la présente augmentation de capital. Ces soutiens constituent des marqueurs forts de la légitimité acquise par la Société et son équipe de management.

PROPRIETE INTELLECTUELLE : Délivrance de deux brevets majeurs aux Etats-Unis

Au cours du premier semestre, CARBIOS a annoncé la délivrance, par l’Office Américain des Brevets et des Marques (USPTO), de deux brevets pour son procédé propriétaire de recyclage enzymatique de déchets plastiques en PET. Ces brevets américains (US 10,124,512 en mars 2019[6] et US 10,385,183 en juin 2019[7]) sont une véritable reconnaissance de l’innovation de CARBIOS sur son procédé de recyclage du PET. Ce procédé est applicable aux mélanges de déchets plastiques ou de plastiques complexes, y compris aux matériaux colorés, opaques et multicouches contenant un mélange de PET et au moins un composé additionnel (ex : polyoléfines, polymères vinyliques, caoutchouc, fibres de coton ou de nylon, papier, aluminium, amidon, bois, etc.). Ils constituent les deux premiers brevets délivrés aux Etats-Unis pour cette méthode innovante de recyclage des plastiques PET et protègent jusqu’en 2033 l’innovation CARBIOS dans ce domaine.

DISTINCTIONS : Obtention d’un label « Efficient Solution » de la Fondation Solar Impulse

En mai 2019[8], CARBIOS a annoncé avoir été retenue en tant que lauréat de « l’Appel des 30 !» pour son projet d’implantation, au sein de la vallée de la Chimie Lyonnaise, d’un démonstrateur industriel de sa technologie de recyclage enzymatique des plastiques et fibres en PET. Au travers de cette démonstration industrielle, CARBIOS entend conforter les performances technico-économiques de son innovation propriétaire et définir l’ensemble des paramètres requis pour concéder les premières licences d’exploitation de cette technologie à horizon 2023. CARBIOS s’inscrit ainsi pleinement dans la dynamique collective de « l’Appel des 30 ! » pour la transformation de l’écosystème existant en projets industriels de rupture qui soient à la fois profitables et bénéfiques pour la société et l’environnement.

En juin 2019[9], CARBIOS a par ailleurs annoncé avoir reçu le label « Efficient Solution » de la Fondation Solar Impulse pour sa technologie de recyclage enzymatique du PET. La Fondation Solar Impulse s’est donnée pour mission de sélectionner et de promouvoir au niveau mondial 1 000 solutions économiquement rentables pour protéger l’environnement. Ce label est décerné aux innovations qui conjuguent critères de faisabilité technique, impact socio-environnemental positif et rentabilité économique. Il constitue une reconnaissance des travaux adressant les problèmes environnementaux, l’utilisation rationnelle de l’énergie, la réduction de la pollution par le carbone et la réalisation des objectifs de développement durable des Nations Unies. Les produits, services, technologies propres et processus auxquels ce label a été attribué ont démontré une rentabilité et une croissance économique soutenue, tout en protégeant l’environnement et en optimisant l’utilisation des ressources naturelles.

EVOLUTION DU CONSEIL D’ADMINISTRATION 

Monsieur Ian HUDSON a été nommé Président du Conseil d’administration avec effet au 1er janvier 2019, en remplacement de Monsieur Jean FALGOUX qui reste membre du Conseil d’administration.

Lors de sa réunion en date du 20 février 2019, le Conseil d’administration a décidé de coopter en qualité d’administrateur et en remplacement de Monsieur Dominique EVEN, Monsieur Godefroy MOTTE, pour la durée du mandat de son prédécesseur soit expirant à l’issue de l’assemblée générale ordinaire annuelle qui se tiendra courant de l’année 2022 et qui sera appelée à statuer sur les comptes de l’exercice clos le 31 décembre 2021.

Les résultats semestriels 2019 :

(en K€) 30 juin 2018

(6 mois)

30 juin 2019

(6 mois)

Produits d’exploitation 425 702
Charges d’exploitation 2 733 2 717
Résultat d’exploitation -2 308 -2 015
Résultat financier 1 -8
Résultat courant avant impôts -2 307 -2 023
Résultat exceptionnel -2 2
Impôts sur les bénéfices (Crédit d’impôt recherche) -635 -310
Résultat de l’exercice -1 674 -1 711

 

Au 30 juin 2019, les revenus d’exploitation s’élèvent à 702 K€ contre 425 K€ au 30 juin 2018 et proviennent notamment de la subvention accordée par l’ADEME dans le cadre du projet CE-PET, dont la 1ère étape clé s’est achevée au 30 juin 2019 et de revenus de prestations de recherche avec sa filiale CARBIOLICE.

Au cours du premier semestre 2019, CARBIOS aura dépensé 2 717 K€ en activités opérationnelles. Les charges externes de R&D sont en forte baisse par rapport à 2018 où la Société avait largement sollicité ses partenaires académiques habituels (INRA/TWB notamment). Ces liens se poursuivent désormais principalement dans le cadre du projet CE-PET au sein duquel CARBIOS et TWB collaborent. La Société a également vu ses charges de personnel augmenter du fait de la hausse de ses effectifs combinée à la fin d’éligibilité au statut JEI (Jeune Entreprise Innovante) qui lui permettait jusqu’ici de bénéficier de charges sociales allégées pour les personnels de R&D.

Après prise en compte du produit d’impôt de 310 K€ lié au Crédit d’Impôt Recherche (CIR), la perte nette pour le premier semestre 2019 s’établit à -1 711 K€ contre -1 674 K€ au premier semestre 2018.

Consommation de trésorerie de 1,8 M€ sur le premier semestre 2019 et succès d’une augmentation de capital de 14,5 M€ 

CARBIOS dispose d’une situation financière solide, avec une trésorerie de 3,4 M€ au 30 juin 2019, contre 5,1 M€ au 31 décembre 2018. La consommation de trésorerie nette sur la période s’élève à 1,8 M€ (contre une baisse de 0,9 M€ constatée au 30 juin 2018). Compte-tenu de la situation financière au 30 juin 2019 et du succès de son augmentation de capital[10] pour un montant total de 14,5 M€, dont le règlement-livraison est intervenu en juillet 2019, CARBIOS estime être en mesure de faire face à ses échéances à venir au-delà des 24 prochains mois.

[1] Cf. communiqué de presse du 27 février 2019

[2] Cf. communiqué de presse du 29 avril 2019

[3] Cf. communiqué de presse du 29 janvier 2019

[4] Cf. communiqué de presse du 17 janvier 2019

[5] Cf. communiqué de presse du 25 juin 2019

[6] Cf. communiqué de presse du 28 mars 2019

[7] Cf. communiqué de presse du 20 juin 2019

[8] Cf. communiqué de presse du 10 mai 2019

[9] Cf. communiqué de presse du 3 juin 2019

[10] Cf. communiqué de presse du 25 juin 2019

À propos de CARBIOS

CARBIOS est une société de chimie verte dont les innovations répondent aux enjeux environnementaux et de développement durable auxquels sont confrontés les industriels. Depuis sa création en 2011, la Société a développé deux bioprocédés industriels dans le domaine de la biodégradation et du biorecyclage des polymères. Ces innovations, qui constituent une première mondiale, permettent d’optimiser les performances et le cycle de vie des plastiques et textiles en exploitant les propriétés d’enzymes hautement spécifiques.

Le modèle de développement économique de CARBIOS s’appuie sur l’industrialisation et la commercialisation de ses produits et/ou enzymes, de ses technologies et de ses bioprocédés au travers de concessions de licences directement ou via des joint-ventures à des industriels majeurs des secteurs concernés par les innovations de la Société. À ce titre, CARBIOS a créé en septembre 2016, la joint-venture CARBIOLICE, en partenariat avec Limagrain Ingrédients et le fonds SPI opéré par Bpifrance. Cette société, dont CARBIOS assure un contrôle majoritaire, exploitera la première technologie licenciée par CARBIOS en produisant un additif enzymé permettant le compostage domestique des plastiques à base de PLA. Ces derniers sont utilisables dans de multiples domaines d’applications, tels que les films, la sacherie et les emballages.

Depuis sa création, CARBIOS est soutenue par Truffle Capital, acteur européen du capital-investissement. CARBIOS bénéficie de la qualification « Entreprise Innovante » de Bpifrance permettant l’éligibilité des titres de la Société à l’investissement des Fonds Communs de Placement dans l’Innovation (FCPI).

Pour en savoir plus : www.carbios.fr

CARBIOS est éligible au PEA-PME

 

Investor relations & press


CARBIOS
Benjamin Audebert
Relations investisseurs
+33 (0)4 73 86 51 76
contact@carbios.fr

Media Relations (Europe)
Tilder
Marie-Virginie Klein
mv.klein@tilder.com
+33 (0)1 44 14 99 96

Media Relations (U.S.)
Rooney Partners

Kate L. Barrette
kbarrette@rooneyco.com
+1 212 223 0561

 

Haut de page