Erik Orsenna rejoint le Conseil d’Administration de Carbios, Jeune entreprise technologique spécialisée dans la valorisation des déchets plastiques

  • Et si demain, les déchets plastiques redevenaient une matière première réutilisable à des coûts compétitifs pour l’industrie ?
  • Et si demain, on pouvait dégrader les plastiques grâce à de nouveaux procédés biologiques?
  • Et si demain, le déchet plastique devenait une opportunité industrielle et non plus une contrainte?

Carbios annonce aujourd’hui l’arrivée d’Erik Orsenna en tant qu’Administrateur au sein de son Conseil d’Administration. Société de chimie verte spécialisée dans le développement de bio-procédés industriels innovants, Carbios propose de nouvelles voies compétitives pour la valorisation des déchets plastiques et la production de bio-polymères.

Après l’annonce de partenariats clefs notamment avec l’INRA et le CNRS, Carbios accueille aujourd’hui au sein de son Conseil d’Administration une personnalité éminente, Erik Orsenna. La légitimité acquise par ce dernier pour s’exprimer, comme économiste, écrivain et essayiste, sur les grands enjeux économiques et environnementaux, en fait un interlocuteur à la fois naturel et privilégié  pour accompagner le développement de Carbios.

Erik Orsenna partage avec Carbios la conviction  que les déchets plastiques doivent redevenir matière première. « Les matières premières sont les cadeaux que nous fait la terre », soulignait Erik Orsenna dans son ouvrage Voyage aux pays du coton : Petit précis de mondialisation. Une conception qui entre en parfaite résonance avec la démarche qui est celle de Carbios : « Je suis ravi de rejoindre Carbios qui développe des solutions biologiques innovantes à un problème économique et environnemental grandissant : les déchets plastiques », déclare ainsi Erik Orsenna.

Jean-Claude Lumaret, Directeur général de Carbios, salue l’entrée au sein du Conseil d’Administration de Carbios d’un homme éminent pour sa connaissance de sujets cruciaux comme le développement durable ou la mondialisation. « Carbios s’est allié avec les meilleurs pour apporter des solutions à cet enjeu majeur : alors que les déchets plastiques sont de plus en plus nombreux et sont bien trop peu recyclés, avec seulement 20 % de déchets plastiques recyclés en France, comment rendre utiles, recyclables ou dégradables ces déchets? ». « Si l’on repense le cycle de vie des polymères, on peut penser que le déchet plastique deviendra demain une nouvelle matière première pour recréer de la valeur », conclut Jean-Claude Lumaret, qui remercie Erik Orsenna pour le soutien qu’il a décidé d’apporter, en tant qu’Administrateur, à la démarche de Carbios.

Carbios chef de file d’un projet collaboratif d’envergure : THANAPLASTTM

Un projet leader dans le domaine de la valorisation des déchets plastiques en fin de vie, associant plusieurs partenaires académiques et industriels (L’INRA, CNRS, Université de Poitiers, TWB, Deinove, Limagrain, le Groupe Barbier). Ce projet de 60 chercheurs est doté d’un budget de 22 M€ sur 5 ans et soutenu par OSEO à hauteur de 9,6 M€. Carbios porte l’essentiel du budget – 15 M€ – et recevra un financement de 6,8 M€ par OSEO sur les 9,6 M€ octroyés au projet.

L’enjeu de THANAPLAST: Créer une véritable valeur industrielle à partir des matériaux plastiques en fin de vie, en développant des technologies innovantes capables de produire, transformer et recycler un très grand nombre de plastiques à partir de procédés brevetés utilisant des catalyseurs biologiques dotés de propriétés exceptionnelles. « Les synergies issues de l’association de nos compétences vont être un formidable vecteur d’accélération de l’innovation, essentiel au développement de bioprocédés industriels de rupture, » souligne Jean-Claude Lumaret.

 

À propos de Carbios

Carbios, société de chimie verte, développe, en vue de leur industrialisation, des procédés biologiques innovants et compétitifs révolutionnant le cycle de vie des plastiques et textiles. Par son approche novatrice mariant pour la première fois le monde de l’enzymologie et de la plasturgie, Carbios ambitionne de répondre aux nouvelles attentes sociétales des consommateurs et aux enjeux de la transition énergétique en relevant un défi majeur de notre temps : la pollution plastique et textile.

La Société, fondée en 2011 par Truffle Capital, s’est notamment donnée pour mission d’apporter une réponse industrielle au recyclage des plastiques et des textiles à base de PET (principal polymère des bouteilles, barquettes et textiles en polyesters). La technologie de recyclage enzymatique développée par Carbios déconstruit tout type de déchet PET en ses constituants de base qui peuvent ensuite être réutilisés pour produire des nouveaux produits en PET de qualité équivalente au vierge. Cette première mondiale a été saluée en avril 2020 par la communauté scientifique internationale à travers une publication en Une de la prestigieuse revue Nature. Pour soutenir l’accélération de ce projet, Carbios s’appuie également sur un Consortium réunissant L’Oréal, Nestlé Waters, PepsiCo et Suntory Beverage & Food Europe.

La Société a également développé une technologie de biodégradation enzymatique des plastiques à usages uniques en PLA (polymère biosourcé). Cette technologie permet de créer une nouvelle génération de plastiques 100 % compostables en conditions domestiques en intégrant les enzymes au cœur même de ces plastiques. Cette innovation de rupture a été concédée en licence à Carbiolice, coentreprise créée en 2016, et dans laquelle Carbios détient aujourd’hui une part majoritaire aux côtés du fonds SPI opéré par Bpifrance.

Pour en savoir plus : www.carbios.fr

Carbios est éligible au PEA-PME

Twitter : Carbios  Linkedin : Carbios  Instagram : carbioshq

Investor relations & press


CARBIOS
Benjamin Audebert
Responsable Relations investisseurs
+33 (0)4 73 86 51 76
contact@carbios.fr

Media Relations (Europe)
Tilder
Marie-Virginie Klein
mv.klein@tilder.com
+33 (0)1 44 14 99 96

Media Relations (U.S.)
Rooney Partners

Kate L. Barrette
kbarrette@rooneyco.com
+1 212 223 0561

 

Go to top