CARBIOS sécurise une ligne de financement en fonds propres avec Kepler Cheuvreux pour accompagner son développement

Clermont-Ferrand, le 29 mars 2017 (18h00 CEST) – CARBIOS (Alternext Paris : ALCRB/ éligible PEA-PME), société innovante de chimie verte, spécialiste des bioprocédés enzymatiques appliqués aux polymères dans les plastiques et textiles, annonce la mise en place d’une ligne de financement en fonds propres (Equity line financing) avec Kepler Cheuvreux.

Le Directeur Général de la Société, agissant sur délégation du Conseil d’administration et conformément à la 10e résolution de l’Assemblée Générale Mixte des actionnaires du 17 juin 2016[1], a décidé la mise en place de cette ligne de financement.

Elisabeth SIACHOUA, Directrice Administrative et Financière de CARBIOS commente : « CARBIOS dispose d’une bonne visibilité financière : nous avons clôturé l’exercice 2016 avec une trésorerie de 4 millions d’euros qui nous permet de poursuivre les développements en cours sur les 12 prochains mois. Nous pouvons également raisonnablement anticiper 1,3 million d’euros de Crédit d’Impôt Recherche (CIR) à recevoir et 1 million d’euros d’aides de Bpifrance après validation de la cinquième et dernière étape clé du projet THANAPLAST™. Cette ligne de financement auprès de Kepler Cheuvreux vient renforcer les moyens financiers de la Société pour l’industrialisation des premiers procédés CARBIOS et lui procure une visibilité accrue sur son plan de financement à moyen terme. »

Conformément aux termes de l’accord, Kepler Cheuvreux s’est engagé à souscrire 380 000 actions, à sa propre initiative suivant un calendrier d’une durée maximale de deux ans, représentant à titre indicatif un montant de 2,5 M€[2] soit 9,9% du capital actuel de la Société, sous réserve que les conditions contractuelles soient remplies. CARBIOS conserve la possibilité de suspendre ou mettre fin à cet accord à tout moment.

Kepler Cheuvreux intervenant comme intermédiaire financier et garant de la transaction dans le cadre d’un engagement de prise ferme, les actions seront émises sur la base d’une moyenne des cours de bourse pondérée par les volumes sur les deux jours de bourse précédant chaque émission, diminuée d’une décote maximale de 7,5%.

Dans l’hypothèse d’une utilisation en totalité de cette ligne de financement[3], un actionnaire détenant 1,00% du capital de CARBIOS avant sa mise en place, verrait sa participation passer à 0,91% du capital[4].

Le nombre d’actions émises dans le cadre de cet accord et admises aux négociations fera l’objet d’avis Euronext ainsi que d’une communication sur le site Internet de CARBIOS.

Jean-Claude LUMARET, Directeur Général de CARBIOS commente : « CARBIOS a récemment franchi une nouvelle étape avec le démarrage opérationnel d’un démonstrateur industriel et commercial au travers de la joint-venture CARBIOLICE. Cette ligne de financement signée avec Kepler Cheuvreux nous apportera les moyens d’accélérer le déploiement à grande échelle de cette première technologie licenciée et de soutenir le pilotage de notre autre procédé dédié au recyclage des plastiques PET. »

————————————–

[1] Augmentation de capital réalisée avec suppression du droit préférentiel de souscription par placement privé dans la limite de 20% du capital social par an conformément aux dispositions de l’article L. 225-136 (3°) du code de commerce

[2] Sur la base indicative de la moyenne des cours des vingt dernières séances de l’action CARBIOS

[3] Entraînant l’émission maximale de 380 000 actions nouvelles

[4] Sur la base des 3 834 787  actions composant le capital social de CARBIOS au 29 mars 2017

À propos de Carbios

Carbios, société de chimie verte, développe, en vue de leur industrialisation, des procédés biologiques innovants et compétitifs révolutionnant le cycle de vie des plastiques et textiles. Par son approche novatrice mariant pour la première fois le monde de l’enzymologie et de la plasturgie, Carbios ambitionne de répondre aux nouvelles attentes sociétales des consommateurs et aux enjeux de la transition énergétique en relevant un défi majeur de notre temps : la pollution plastique et textile.

La Société, fondée en 2011 par Truffle Capital, s’est notamment donnée pour mission d’apporter une réponse industrielle au recyclage des plastiques et des textiles à base de PET (principal polymère des bouteilles, barquettes et textiles en polyesters). La technologie de recyclage enzymatique développée par Carbios déconstruit tout type de déchet PET en ses constituants de base qui peuvent ensuite être réutilisés pour produire des nouveaux produits en PET de qualité équivalente au vierge. Cette première mondiale a été saluée en avril 2020 par la communauté scientifique internationale à travers une publication en Une de la prestigieuse revue Nature. Pour soutenir l’accélération de ce projet, Carbios s’appuie également sur un Consortium réunissant L’Oréal, Nestlé Waters, PepsiCo et Suntory Beverage & Food Europe.

La Société a également développé une technologie de biodégradation enzymatique des plastiques à usages uniques en PLA (polymère biosourcé). Cette technologie permet de créer une nouvelle génération de plastiques 100 % compostables en conditions domestiques en intégrant les enzymes au cœur même de ces plastiques. Cette innovation de rupture a été concédée en licence à Carbiolice, coentreprise créée en 2016, et dans laquelle Carbios détient aujourd’hui une part majoritaire aux côtés du fonds SPI opéré par Bpifrance.

Pour en savoir plus : www.carbios.fr

Carbios est éligible au PEA-PME

Twitter : Carbios  Linkedin : Carbios  Instagram : carbioshq

Investor relations & press


CARBIOS
Benjamin Audebert
Responsable Relations investisseurs
+33 (0)4 73 86 51 76
contact@carbios.fr

Media Relations (Europe)
Tilder
Marie-Virginie Klein
mv.klein@tilder.com
+33 (0)1 44 14 99 96

Media Relations (U.S.)
Rooney Partners

Kate L. Barrette
kbarrette@rooneyco.com
+1 212 223 0561

 

Go to top