CARBIOS : Résultats annuels 2015

Clermont-Ferrand, le 23 mars 2016 – CARBIOS (Alternext Paris : ALCRB/ éligible PEA-PME), société innovante de chimie verte développant des technologies de pointe pour la valorisation des déchets plastiques, publie aujourd’hui ses comptes annuels 2015 arrêtés par le Conseil d’administration le 22 mars 2016.

  • Compte de résultat 2015 : intensification de l’effort de développement

 

(en K€) 31 décembre 2014 31 décembre 2015
(12 mois) (12 mois)
Produits d’exploitation 664 837
Charges d’exploitation 4 028 4 899
dont frais de recherche & développement 2 869 3 261
dont frais administratifs et généraux 1 159 1 638
Résultat d’exploitation -3 364 -4 062
Résultat financier 48 78
Résultat courant avant impôts -3 316 -3 984
Résultat exceptionnel 15 -23
Impôts sur les bénéfices (crédit d’impôt recherche) -1 091 -936
Résultat de l’exercice -2 210 -3 071

 

Au 31 décembre 2015, les produits d’exploitation se sont établis à 837 K€ contre 664 K€ sur l’exercice précédent. L’activité de Carbios étant à ce jour axée sur le développement de bioprocédés industriels innovants visant à optimiser le cycle de vie des polymères, l’essentiel des produits d’exploitation de Carbios provient de subventions.

Carbios a ainsi perçu 550 K€ au titre de la subvention accordée par BPI France (programme ISI), correspondant à la clôture de la troisième étape clé (271 K€) et au lancement de la quatrième étape clé (279 K€) du projet THANAPLAST ™. La société a également reçu un versement de 130 K€ provenant de la subvention accordée par la REGION AUVERGNE (FIAD), principalement au titre du recrutement de personnel dans le cadre du projet THANAPLAST ™.

La société a par ailleurs facturé, au cours de l’année 2015, une prestation d’accompagnement à un partenaire pour 144 K€.

Compte tenu d’une politique de développement soutenue et des avancées obtenues en R&D, les charges d’exploitation se sont élevées à 4 899 K€ au cours de l’exercice, dont 67% au titre de la recherche et développement, contre 4 028 K€ en 2014.

Cette augmentation de 22% par rapport à l’exercice précédent résulte principalement de la croissance de l’effectif salarié passé de 12 à 17 au cours de l’exercice 2015, et des frais liés aux collaborations et prestations externes de R&D qui sont en hausse de 13% par rapport à 2014, notamment en raison de la mise en place du contrat de recherche avec le CRITT/TWB (Cf. Communiqué de presse du 20 avril 2015). Cette intensification des dépenses d’exploitation traduit les efforts accrus de CARBIOS pour engager dès 2017 les premières phases d’industrialisation de ses bioprocédés.

En conséquence, le résultat d’exploitation s’établit en 2015 à -4 062 K€ et le résultat net à -3 071 K€, après prise en compte du Crédit Impôt Recherche pour 936 K€.

La perte nette de 3 071 K€ est en hausse notable mais maîtrisée par rapport à celle observée en 2014.

 

  • Bilan simplifié : constitution d’un actif préindustriel

 

Actif (en K€) 2014 2015 Passif (en K€) 2014 2015
Immobilisations incorporelles 130 231 Capital 2 627 2 645
Immobilisations corporelles 783 1 258 Primes d’émission 13 654 13 698
Immobilisations financières 178 176 Report à nouveau -2 959 -5 168
Subvention d’investissement 3 22
Résultat de l’exercice -2 210 -3 071
ACTIF IMMOBILISE 1 091 1 664 CAPITAUX PROPRES 11 116 8 125
Stocks 20 12
Créances 1 403 1 224 AVANCES CONDITIONNEES 1 947 3 008
Disponibilités et VMP 11 099 9 011 Emprunts 152 222
Charges constatées d’avance 119  131 Fournisseurs et comptes rattachés 196 337
Autres dettes 322 350
ACTIF CIRCULANT 12 642 10 378 DETTES 670 909
TOTAL ACTIF  13 733 12 042 TOTAL PASSIF 13 733 12 042

 

Les comptes de la Société traduisent la croissance des charges d’exploitation consécutive au développement des activités, ainsi qu’à l’accélération des investissements préindustriels.

La hausse des immobilisations corporelles de 61% résulte principalement de la mise en place au cours du premier semestre 2015 d’une plateforme plasturgie.

L’enrichissement du portefeuille de 5 nouvelles demandes de brevets en 2015 justifie quant à lui l’augmentation conséquente du poste d’immobilisations incorporelles.

Les fonds propres de CARBIOS s’élèvent à 8 125 K€ à fin 2015 contre 11 116 K€ à fin 2014, compte tenu principalement de l’impact de la perte enregistrée sur l’exercice 2015.

L’évolution du montant des avances conditionnées est liée à l’avance remboursable perçue par Carbios en 2015, pour un montant de 1 061 K€, aide qui a été accordée par BPI France (programme ISI) au titre de la validation de la troisième étape clé du projet THANAPLAST ™.

Les dettes sont en augmentation de 36% principalement en raison de :

  • La hausse du poste « Emprunts » : en effet, la société CARBIOS a bénéficié d’une avance remboursable à taux zéro en provenance du FMR 63 au titre de la création d’emplois.
  • La hausse du poste « Fournisseurs », corrélée à la hausse des charges d’exploitation.
  • La hausse du poste « Autres dettes » qui est principalement liée à la hausse de l’effectif salarié, et donc des charges sociales et de personnel.

 

 

  • Flux de trésorerie : un cash burn maîtrisé

 

Flux de Trésorerie (en K€) 2014 2015
Trésorerie et équivalents de trésorerie à l’ouverture 14 598 11 099
Trésorerie nette liée aux activités opérationnelles -3 498 -2 517
Trésorerie nette liée aux activités d’investissement -867 -786
Trésorerie nette liée aux activités de financement 866 1 215
Variation de la trésorerie et des équivalents de trésorerie -3 499 -2 088
Trésorerie et équivalents de trésorerie à la clôture 11 099 9 011

 

Bénéficiant des versements par BPI France au titre des franchissements d’étapes clés sur le projet THANAPLAST TM et de la levée de fonds de 13,1 millions d’euros consécutive à l’introduction en bourse de la société en décembre 2013, Carbios bénéficie d’une situation financière solide avec une trésorerie nette au 31 décembre 2015 s’élevant à 9 millions d’euros.

De plus, les dépenses et investissements effectués par CARBIOS ne mettent pas en difficulté sa situation financière, et ce dans la mesure où la société maîtrise le pilotage de son budget et de sa trésorerie.

 

  • Faits marquants 2015 

 

Nomination de 3 nouveaux membres au Comité Scientifique

Henri Cramail (Directeur du Laboratoire de Chimie des Polymères Organiques de Bordeaux), Philippe Dubois (Directeur du Centre d’Innovation et de Recherche en Matériaux Polymères de Mons) et Rolf Schmid (Directeur de Bio4Business). Leurs travaux de recherche, en droite ligne avec les orientations de CARBIOS, ainsi que leurs expériences, contribuent à renforcer la stratégie et le développement de la Société. (Fév. 2015)

Signature d’un partenariat stratégique avec TWB (INRA)

Cet accord prévoit une étroite collaboration entre les équipes de CARBIOS, du  CRITT Bio-Industries, de l’INSA de Toulouse et de TWB (INRA) qui travaillent désormais conjointement dans un environnement pré-industriel, sur le site toulousain, à l’optimisation des procédés enzymatiques, socles communs des bioprocédés développés par CARBIOS (au travers du projet THANAPLAST™).  Cette collaboration permet de produire puis de purifier les enzymes, mais aussi d’assurer la purification des monomères générés par la dépolymérisation (procédé de biorecyclage) afin qu’ils puissent être utilisés pour la régénération du polymère initial. Au terme de ce travail à l’échelle pilote (300L), CARBIOS sera en mesure d’éprouver ses bioprocédés à l’échelle d’un démonstrateur industriel. (Mai 2015)

Nomination du Professeur Alain Marty au poste de Directeur Scientifique

Docteur Ingénieur en Génie Biochimique et Alimentaire de l’INSA de Toulouse, le Professeur Alain Marty a pour mission de définir la stratégie scientifique de la Société, de coordonner les équipes de Recherche et Développement et d’accroître la présence de CARBIOS auprès de la communauté scientifique. Le Professeur Alain Marty collabore avec CARBIOS depuis le démarrage du projet THANAPLAST™ dans le cadre du partenariat entre CARBIOS et l’INRA/TWB (démonstrateur pré-industriel à l’interface public-privé), partenariat étroit et fondamental qu’il contribue à soutenir et renforcer. Il avait précédemment pour mission de coordonner et diriger les équipes de recherche du LISBP (INRA/INSA) et était par ailleurs membre du Comité Scientifique de CARBIOS et a ainsi contribué activement au développement des procédés enzymatiques de CARBIOS. (Juin 2015)

Déploiement au stade pré-pilote de la technologie de biodégradation du PLA

CARBIOS offre de nouvelles perspectives applicatives au PLA en le rendant biodégradable à l’échelle pré-industrielle et à température ambiante par inclusion d’enzymes dans les plastiques en PLA. (Juin 2015)

Installation et démarrage d’un pilote de plasturgie

Cette nouvelle plateforme, implantée sur le site Carbios de Saint-Beauzire (Auvergne, France), permet de reproduire, à l’échelle pilote, l’ensemble des étapes de production d’un film plastique. Ce pilote intègre plusieurs modules, depuis la production des matériaux plastiques par extrusion jusqu’à leur transformation en films souples ou en objets rigides, ainsi que la caractérisation de l’ensemble des propriétés du matériau. (Sept. 2015)

Franchissement de l’Etape clé 3 du programme Thanaplast™

Versement par Bpifrance de 1,6 M€ au titre du franchissement de la troisième étape clé du projet collaboratif THANAPLAST™, dont CARBIOS est chef de file. Ce versement intervient suite à l’atteinte des objectifs fixés initialement dans le cadre du projet THANAPLAST™ sur les bioprocédés développés à l’échelle du pré-pilote industriel, à savoir la biodégradation, le biorecyclage et la bioproduction de PLA par voie totalement biologique (Nov. 2015)

Dépolymérisation à 100% de déchets plastiques à base de PET amorphe

Ce procédé, dont CARBIOS est propriétaire, a permis de démontrer pour la première fois la dépolymérisation de 100% de produits commerciaux à base de PET amorphe en leurs monomères d’origine, le TPA (acide téréphtalique) et l’EG (éthylène glycol). Cette dépolymérisation sélective appliquée au PET permet la régénération de monomères avec des qualités et des propriétés physico-chimiques équivalentes à ceux produits initialement à partir du pétrole. Après séparation et purification, ces monomères issus du recyclage enzymatique mis au point par CARBIOS pourront être réutilisés pour la synthèse de PET vierge évitant ainsi une perte de valeur de la matière recyclée. (Déc 2015)

Renforcement de la propriété intellectuelle

Sur l’année 2015, le portefeuille de propriété intellectuelle de CARBIOS s’est enrichi de quatre nouvelles demandes de brevets en propre et d’une acquisition d’une famille de brevet.  A fin 2015, ce portefeuille comptait 17 familles de brevets (dont deux en licence exclusive mondiale), représentant 50 titres, qui couvrent les 3 axes de développement de la Société (Biodégradation, Biorecyclage et Bioproduction). CARBIOS s’est ainsi assurée de pouvoir garantir à ses futurs partenaires industriels un avantage compétitif stratégique sur des marchés considérables.

Jean-Claude Lumaret, Directeur Général de CARBIOS, déclare : « En 2015, nous avons pu montrer la pertinence de nos solutions et mettre en place les outils en interne mais aussi en externe, via des partenariats stratégiques qui nous permettent d’accélérer notre développement et de conforter la vocation et la faisabilité industrielle de nos procédés. Nous gardons par ailleurs une bonne visibilité financière et un cash burn sous contrôle ce qui nous permet d’aborder sereinement les futures phases de démonstration industrielle pour lesquelles nous sommes déjà en discussion avec différents acteurs majeurs du secteur. »

À propos de Carbios

Carbios, société de chimie verte, développe, en vue de leur industrialisation, des procédés biologiques innovants et compétitifs révolutionnant le cycle de vie des plastiques et textiles. Par son approche novatrice mariant pour la première fois le monde de l’enzymologie et de la plasturgie, Carbios ambitionne de répondre aux nouvelles attentes sociétales des consommateurs et aux enjeux de la transition énergétique en relevant un défi majeur de notre temps : la pollution plastique et textile.

La Société, fondée en 2011 par Truffle Capital, s’est notamment donnée pour mission d’apporter une réponse industrielle au recyclage des plastiques et des textiles à base de PET (principal polymère des bouteilles, barquettes et textiles en polyesters). La technologie de recyclage enzymatique développée par Carbios déconstruit tout type de déchet PET en ses constituants de base qui peuvent ensuite être réutilisés pour produire des nouveaux produits en PET de qualité équivalente au vierge. Cette première mondiale a été saluée en avril 2020 par la communauté scientifique internationale à travers une publication en Une de la prestigieuse revue Nature. Pour soutenir l’accélération de ce projet, Carbios s’appuie également sur un Consortium réunissant L’Oréal, Nestlé Waters, PepsiCo et Suntory Beverage & Food Europe.

La Société a également développé une technologie de biodégradation enzymatique des plastiques à usages uniques en PLA (polymère biosourcé). Cette technologie permet de créer une nouvelle génération de plastiques 100 % compostables en conditions domestiques en intégrant les enzymes au cœur même de ces plastiques. Cette innovation de rupture a été concédée en licence à Carbiolice, coentreprise créée en 2016, et dans laquelle Carbios détient aujourd’hui une part majoritaire aux côtés du fonds SPI opéré par Bpifrance.

Pour en savoir plus : www.carbios.fr

Carbios est éligible au PEA-PME

Twitter : Carbios  Linkedin : Carbios  Instagram : carbioshq

Investor relations & press


CARBIOS
Benjamin Audebert
Responsable Relations investisseurs
+33 (0)4 73 86 51 76
contact@carbios.fr

Media Relations (Europe)
Tilder
Marie-Virginie Klein
mv.klein@tilder.com
+33 (0)1 44 14 99 96

Media Relations (U.S.)
Rooney Partners

Kate L. Barrette
kbarrette@rooneyco.com
+1 212 223 0561

 

Go to top