CARBIOS réalise une avancée majeure dans l’optimisation de son procédé de biorecyclage des plastiques en PET

  • Durée d’hydrolyse divisée par 3 : 97% de conversion en 24 heures

  • Un niveau de performance renforçant la compétitivité de ce procédé propriétaire

  • Vers une accélération de la phase d’industrialisation

Clermont-Ferrand, France, le 12 avril 2018 (06h45 CEST) CARBIOS (Euronext Growth Paris : ALCRB), société pionnière dans le domaine de la bioplasturgie, annonce une avancée majeure dans
l’optimisation de son procédé de biorecyclage de bouteilles usagées en PET, permettant de renforcer sa compétitivité économique et d’accélérer sa montée en échelle vers la phase de démonstration industrielle.

Précédemment, CARBIOS avait annoncé avoir découvert une enzyme particulièrement efficace pour dégrader les plastiques PET en leurs monomères d’origine : le PTA (acide téréphtalique) et le MEG (mono éthylène glycol).

Suite à ces avancées, un travail d’optimisation de l’enzyme utilisée dans le procédé de biorecyclage de CARBIOS a été entrepris avec le soutien des équipes de Toulouse White Biotechnology (TWB), et en particulier du Laboratoire d’Ingénierie des Systèmes Biologiques et des Procédés (LISBP). Une étude de modélisation moléculaire a été menée afin d’analyser les relations entre la structure tridimensionnelle de cette enzyme et son efficacité. Cela a permis de proposer des cibles pour en améliorer les performances et atteindre un taux de conversion auquel seul CARBIOS peut aujourd’hui prétendre. La durée de l’hydrolyse a ainsi été divisée par trois, 97% de conversion étant obtenus après 24 heures de réaction. Un tel résultat permet d’optimiser la rentabilité du procédé et d’accroître significativement les flux de déchets PET pouvant être traités par voie enzymatique.

Alain MARTY, Directeur Scientifique de CARBIOS commente : « Nous sommes les premiers au monde à atteindre un tel niveau de performance dans le recyclage biologique des plastiques PET. Nos travaux constituent une avancée majeure qui permettra à toute l’industrie plastique d’engager une transition responsable vers un véritable modèle d’économie circulaire. »

Jean-Claude LUMARET, Directeur Général de CARBIOS, ajoute : « C’est sans conteste une étape clé qui conforte le potentiel économique de notre procédé de biorecyclage applicable à l’ensemble des plastiques PET, qu’ils soient colorés, opaques ou complexes. Nous collaborons déjà avec TechnipFMC et d’autres partenaires industriels et académiques de premier plan pour conduire dès cette année la phase pilote de notre technologie. Compte tenu de nos avancées, nous avons décidé d’accélérer ces développements et d’initier la phase de démonstration industrielle dès 2019 avec la mise en place d’une unité de 10 000 tonnes qui produira les premiers volumes de PET vierge issus de notre technologie à l’horizon mi-2021. »

À propos de Carbios

Carbios, société de chimie verte, développe, en vue de leur industrialisation, des procédés biologiques innovants et compétitifs révolutionnant le cycle de vie des plastiques et textiles. Par son approche novatrice mariant pour la première fois le monde de l’enzymologie et de la plasturgie, Carbios ambitionne de répondre aux nouvelles attentes sociétales des consommateurs et aux enjeux de la transition énergétique en relevant un défi majeur de notre temps : la pollution plastique et textile.

La Société, fondée en 2011 par Truffle Capital, s’est notamment donnée pour mission d’apporter une réponse industrielle au recyclage des plastiques et des textiles à base de PET (principal polymère des bouteilles, barquettes et textiles en polyesters). La technologie de recyclage enzymatique développée par Carbios déconstruit tout type de déchet PET en ses constituants de base qui peuvent ensuite être réutilisés pour produire des nouveaux produits en PET de qualité équivalente au vierge. Cette première mondiale a été saluée en avril 2020 par la communauté scientifique internationale à travers une publication en Une de la prestigieuse revue Nature. Pour soutenir l’accélération de ce projet, Carbios s’appuie également sur un Consortium réunissant L’Oréal, Nestlé Waters, PepsiCo et Suntory Beverage & Food Europe.

La Société a également développé une technologie de biodégradation enzymatique des plastiques à usages uniques en PLA (polymère biosourcé). Cette technologie permet de créer une nouvelle génération de plastiques 100 % compostables en conditions domestiques en intégrant les enzymes au cœur même de ces plastiques. Cette innovation de rupture a été concédée en licence à Carbiolice, coentreprise créée en 2016, et dans laquelle Carbios détient aujourd’hui une part majoritaire aux côtés du fonds SPI opéré par Bpifrance.

Pour en savoir plus : www.carbios.fr

Carbios est éligible au PEA-PME

Twitter : Carbios  Linkedin : Carbios  Instagram : carbioshq

Investor relations & press


CARBIOS
Benjamin Audebert
Responsable Relations investisseurs
+33 (0)4 73 86 51 76
contact@carbios.fr

Media Relations (Europe)
Tilder
Marie-Virginie Klein
mv.klein@tilder.com
+33 (0)1 44 14 99 96

Media Relations (U.S.)
Rooney Partners

Kate L. Barrette
kbarrette@rooneyco.com
+1 212 223 0561

 

Go to top