CARBIOS : nouveau succès avec le développement d’un procédé de dépolymérisation à 100% des bouteilles plastiques

  • Une technologie applicable au marché mondial des bouteilles, emballages et films en PET

  • Un procédé adressant un marché de plus 31 milliards de dollars par an

 

Clermont-Ferrand, le 28 novembre 2016 – CARBIOS (Alternext Paris : ALCRB), société innovante de chimie verte, spécialiste des bioprocédés enzymatiques appliqués aux polymères dans les plastiques et textiles, annonce aujourd’hui une avancée majeure dans le développement de son procédé de biorecyclage enzymatique des polyesters en le rendant applicable au PET cristallin, et donc à l’ensemble des déchets plastiques contenant du PET, à savoir les bouteilles (transparentes, opaques ou multi-couches), les emballages et les films. CARBIOS avait précédemment annoncé un premier succès dans ce domaine avec la dépolymérisation de 100% de produits commerciaux à base de PET amorphe en leurs monomères d’origine, le TPA (acide téréphtalique) et le MEG (mono éthylène glycol).

Cette nouvelle étape constitue une première mondiale qui confirme le potentiel applicatif de la technologie CARBIOS et offre l’opportunité d’un biorecyclage à l’infini de matériaux plastiques constitués pour tout ou partie de PET amorphe et/ou cristallin. Cela permet désormais à CARBIOS d’accéder à un marché global estimé à plus de 31 milliards de dollars[1]  par an.

Le procédé de dépolymérisation du PET développé et breveté par CARBIOS permet un retour aux monomères d’origine sans altération de leurs qualités. Après séparation et purification, ces monomères pourront servir à la synthèse d’un PET vierge issu à 100% du biorecyclage enzymatique CARBIOS.

Ce nouveau succès obtenu dans le cadre du projet THANAPLAST™ souligne l’efficacité de la collaboration entre les équipes de CARBIOS et celles du laboratoire LISBP et du CRITT Bio-industries de l’INSA de Toulouse (sous l’égide de TWB). En développant un nouveau procédé innovant et compétitif de prétraitement du PET cristallin associé à sa dépolymérisation sélective, ce partenariat public-privé conforte la capacité de cette innovation de rupture à entrer rapidement en phase de pilotage industriel.

« Je suis fier que les équipes de CARBIOS, du  LISBP et du CRITT Bio-Industries aient relevé cet énorme challenge que fut la mise au point d’un procédé de recyclage à 100% de bouteilles d’eau, de lait et de flacons de produits cosmétiques. Ce succès est le fruit d’une approche multidisciplinaire alliant le screening de la diversité microbienne, la découverte d’une enzyme remarquable, son évolution par ingénierie enzymatique et le génie des procédés », précise Alain Marty, Directeur Scientifique de CARBIOS.

Le marché des plastiques PET représente une production mondiale de 21 millions de tonnes en 2014[2] avec un taux de croissance annuel de 4 à 5%[3]. Les qualités intrinsèques de ce matériau thermoplastique en font le polyester privilégié par la majorité des industriels pour la fabrication de bouteilles (69% des plastiques PET), suivi des films (14%), des emballages (10%) et des autres applications (7%). Cependant, son recyclage par les technologies usuelles implique de lourdes contraintes de tri pour un taux de recyclage limité in fine et surtout une conversion en produits secondaires de moindre qualité.

Le biorecyclage enzymatique CARBIOS apporte une solution technologique sans précédent pour satisfaire les besoins des producteurs de bouteilles et d’emballages en PET tout en répondant aux problématiques actuelles de la filière du recyclage. En rendant le PET, cristallin et amorphe, recyclable à l’infini, CARBIOS ouvre un nouveau marché qui va permettre la production de plastiques de haute performance 100% à base de PET recyclé. Cette technologie robuste et hautement sélective offre par ailleurs la capacité de traiter efficacement des déchets plastiques aujourd’hui non recyclés. Elle permettra ainsi d’accompagner les orientations prises dans le cadre du « Paquet Economie Circulaire » [4]  de la Commission Européenne pour atteindre au minimum 55% de déchets plastiques recyclés à horizon 2025.

« Ces résultats confortent notre approche industrielle innovante dans le biorecyclage des plastiques en PET et ouvre la perspective d’un déploiement rapide de notre technologie propriétaire aux côtés des plus grands acteurs mondiaux du secteur », précise Jean-Claude Lumaret, Directeur Général de CARBIOS.

 

[1] Source SRI Consulting en 2010, Samsung en 2010, ICIS en 2009, MicroMarket Monitor en 2015, Tecnon en 2013 et IHS en 2014

[2] Source SRI Consulting en 2010, ICIS en 2009 et Samsung en 2010

[3] Source Smithers Pira en 2014, Icis en 2009 et Pira International en 2012

[4] Source « Paquet Economie Circulaire » de la Commission Européenne – Révision des directives 2008/98/CE & 94/62/CE

 

À propos de Carbios

Carbios, société de chimie verte, développe, en vue de leur industrialisation, des procédés biologiques innovants et compétitifs révolutionnant le cycle de vie des plastiques et textiles. Par son approche novatrice mariant pour la première fois le monde de l’enzymologie et de la plasturgie, Carbios ambitionne de répondre aux nouvelles attentes sociétales des consommateurs et aux enjeux de la transition énergétique en relevant un défi majeur de notre temps : la pollution plastique et textile.

La Société, fondée en 2011 par Truffle Capital, s’est notamment donnée pour mission d’apporter une réponse industrielle au recyclage des plastiques et des textiles à base de PET (principal polymère des bouteilles, barquettes et textiles en polyesters). La technologie de recyclage enzymatique développée par Carbios déconstruit tout type de déchet PET en ses constituants de base qui peuvent ensuite être réutilisés pour produire des nouveaux produits en PET de qualité équivalente au vierge. Cette première mondiale a été saluée en avril 2020 par la communauté scientifique internationale à travers une publication en Une de la prestigieuse revue Nature. Pour soutenir l’accélération de ce projet, Carbios s’appuie également sur un Consortium réunissant L’Oréal, Nestlé Waters, PepsiCo et Suntory Beverage & Food Europe.

La Société a également développé une technologie de biodégradation enzymatique des plastiques à usages uniques en PLA (polymère biosourcé). Cette technologie permet de créer une nouvelle génération de plastiques 100 % compostables en conditions domestiques en intégrant les enzymes au cœur même de ces plastiques. Cette innovation de rupture a été concédée en licence à Carbiolice, coentreprise créée en 2016, et dans laquelle Carbios détient aujourd’hui une part majoritaire aux côtés du fonds SPI opéré par Bpifrance.

Pour en savoir plus : www.carbios.fr

Carbios est éligible au PEA-PME

Twitter : Carbios  Linkedin : Carbios  Instagram : carbioshq

Investor relations & press


CARBIOS
Benjamin Audebert
Responsable Relations investisseurs
+33 (0)4 73 86 51 76
contact@carbios.fr

Media Relations (Europe)
Tilder
Marie-Virginie Klein
mv.klein@tilder.com
+33 (0)1 44 14 99 96

Media Relations (U.S.)
Rooney Partners

Kate L. Barrette
kbarrette@rooneyco.com
+1 212 223 0561

 

Go to top