CARBIOS dépolymérise 90% du PLA en 48 heures grâce à son procédé enzymatique innovant

Carbios (Alternext Paris : ALCRB), société innovante de chimie verte développant des technologies de pointe pour la valorisation des déchets plastiques et la production de bio-polymères, annonce qu’elle a réussi à dépolymériser 90 % du PLA[1] en 48 heures grâce à son procédé enzymatique innovant.

Ce résultat exceptionnel a été obtenu avec les équipes toulousaines de l’INRA (TWB et le LISBP), partenaires de Carbios dans Thanaplast™. Carbios continue ainsi avec succès le développement de son procédé de dépolymérisation de polyesters et en particulier de déchets plastiques en PLA.

L’enzyme brevetée par Carbios possède une activité catalytique de dépolymérisation du PLA au rendement quasi industriel. Son activité a été prouvée sur des objets commerciaux en PLA (tasses, plateaux, films, couverts…) dont l’état semi-cristallin les rend difficile d’accès pour l’enzyme. Ce résultat exceptionnel marque l’entrée du procédé de biorecyclage Carbios en pré pilotage industriel. Ce résultat permettra à Carbios d’accélérer le programme d’industrialisation de son procédé par rapport à l’échéancier initial.

Le marché du PLA est le marché qui possède le plus important taux de croissance : entre 10 et 30% annuels selon les sources (European Bioplastics, Nova Institute…). En effet ce polymère plastique biosourcé ne représente actuellement qu’une production annuelle de 200 000 tonnes. Cependant, ses propriétés physico-chimiques extraordinaires en font le principal substituant du PET[2] (polyester le plus largement utilisé pour les bouteilles en plastiques et l’emballage) avec deux spécificités supplémentaires : sa biocompatibilité (matériaux de choix pour les greffes, prothèses…) et sa parfaite adéquation avec les techniques d’impression 3D.

Le résultat obtenu par Carbios sur le PLA va lui permettre d’appliquer sa technologie à d’autres polyesters plastiques tels que le PET, le PTT[3] et les polyamides.

« Ce résultat confirme la stratégie de Carbios et sa volonté de développer son procédé breveté pour la dépolymérisation du PLA dans le respect de l’environnement. Ainsi, Carbios confirme son rôle d’acteur majeur dans l’économie circulaire en redonnant vie au plastique usagé  », précise Jean-Claude Lumaret, Directeur Général de Carbios.

[1] Acide PolyLactique (en anglais : polylactic acid, abrégé en PLA)

[2] PolyEthylène Téréphtalate

[3] PolyTriméthylène Téréphtalate

À propos de Carbios

Carbios, société de chimie verte, développe, en vue de leur industrialisation, des procédés biologiques innovants et compétitifs révolutionnant le cycle de vie des plastiques et textiles. Par son approche novatrice mariant pour la première fois le monde de l’enzymologie et de la plasturgie, Carbios ambitionne de répondre aux nouvelles attentes sociétales des consommateurs et aux enjeux de la transition énergétique en relevant un défi majeur de notre temps : la pollution plastique et textile.

La Société, fondée en 2011 par Truffle Capital, s’est notamment donnée pour mission d’apporter une réponse industrielle au recyclage des plastiques et des textiles à base de PET (principal polymère des bouteilles, barquettes et textiles en polyesters). La technologie de recyclage enzymatique développée par Carbios déconstruit tout type de déchet PET en ses constituants de base qui peuvent ensuite être réutilisés pour produire des nouveaux produits en PET de qualité équivalente au vierge. Cette première mondiale a été saluée en avril 2020 par la communauté scientifique internationale à travers une publication en Une de la prestigieuse revue Nature. Pour soutenir l’accélération de ce projet, Carbios s’appuie également sur un Consortium réunissant L’Oréal, Nestlé Waters, PepsiCo et Suntory Beverage & Food Europe.

La Société a également développé une technologie de biodégradation enzymatique des plastiques à usages uniques en PLA (polymère biosourcé). Cette technologie permet de créer une nouvelle génération de plastiques 100 % compostables en conditions domestiques en intégrant les enzymes au cœur même de ces plastiques. Cette innovation de rupture a été concédée en licence à Carbiolice, coentreprise créée en 2016, et dans laquelle Carbios détient aujourd’hui une part majoritaire aux côtés du fonds SPI opéré par Bpifrance.

Pour en savoir plus : www.carbios.fr

Carbios est éligible au PEA-PME

Twitter : Carbios  Linkedin : Carbios  Instagram : carbioshq

Investor relations & press


CARBIOS
Benjamin Audebert
Responsable Relations investisseurs
+33 (0)4 73 86 51 76
contact@carbios.fr

Media Relations (Europe)
Tilder
Marie-Virginie Klein
mv.klein@tilder.com
+33 (0)1 44 14 99 96

Media Relations (U.S.)
Rooney Partners

Kate L. Barrette
kbarrette@rooneyco.com
+1 212 223 0561

 

Go to top