Carbios annonce la publication d’un article sur sa technologie de recyclage enzymatique dans la prestigieuse revue scientifique Nature

  • Cette publication souligne le caractère novateur du procédé propriétaire de Carbios pour la transformation des déchets plastiques en nouvelles bouteilles : une avancée vers l’économie circulaire pour préserver durablement notre planète.

Clermont-Ferrand, le 08 avril 2020 (18h00 CEST) CARBIOS (Euronext Growth Paris : ALCRB), société française de chimie verte pionnière dans le monde de la bioplasturgie, annonce la publication d’un article dans la prestigieuse revue scientifique Nature intitulé « An engineered PET-depolymerase to break down and recycle plastic bottles ». Il est co-signé par les scientifiques de Carbios et de son partenaire académique de renom, Toulouse Biotechnology Institute[1] (TBI).

L’article décrit le développement d’une nouvelle enzyme capable de dépolymériser par voie biologique tous les déchets plastiques en polyéthylène téréphtalate (PET), suivi d’un recyclage en nouvelles bouteilles d’une grande efficacité. Le PET est un des polymères thermoplastiques les plus courants du marché. Il est utilisé pour fabriquer des bouteilles, des fibres textiles polyesters, des emballages alimentaires ainsi que divers composants thermoformés. Le développement de cette nouvelle enzyme qui constitue une première mondiale, place la technologie de Carbios comme étant une solution de premier plan pour engager une véritable transition vers l’économie circulaire et ainsi mieux préserver nos océans et la planète de la pollution plastique. Elle ouvre également la voie au recyclage des fibres en PET, prochain défi pour garantir aux générations futures un monde plus respectueux de l’environnement.

Le Prof. Alain Marty, Directeur Scientifique de Carbios et co-auteur de l’article Nature commente : « Je suis très fier que Nature, l’une des revues scientifiques les plus prestigieuses au monde, ait validé la qualité des travaux menés par les scientifiques de Carbios et du laboratoire TBI sur le développement de notre enzyme propriétaire et de ce procédé révolutionnaire de recyclage du PET. Les performances obtenues confirment le potentiel industriel et commercial du procédé qui sera testé dès 2021 dans notre démonstrateur au cœur de la vallée de la chimie lyonnaise. »

Sophie Duquesne, chargée de recherche INRAE : « Pour tout chercheur, voir ses travaux reconnus par la prestigieuse revue Nature est une consécration. Aussi, je suis très fière du travail accompli conjointement par les chercheurs de TBI et de Carbios pour apporter une solution durable à la fin de vie des plastiques. »

Dr. Saleh Jabarin, Professeur émérite à l’Université de Toledo, Ohio, USA et membre du Conseil Scientifique de Carbios : « Cette innovation est une véritable avancée pour le recyclage et la production de PET. Grâce à la technologie novatrice développée par Carbios, l’industrie du PET deviendra vraiment circulaire. C’est une attente majeure de tous les acteurs de cette industrie, à commencer par les metteurs sur le marché de produits plastiques, les producteurs de PET et plus largement la société civile dans son ensemble. »

Bertrand Piccard, Fondateur et Président de la Fondation Solar Impulse : « Je suis très heureux que la communauté scientifique reconnaisse une des solutions labélisées par la Fondation Solar Impulse comme financièrement rentable pour protéger l’environnement. L’utilisation de telles technologies est logique autant qu’écologique ! »

Nature, la revue scientifique ayant le Facteur d’Impact le plus élevé, salue le caractère extrêmement novateur de ces travaux d’ingénierie enzymatique qui ouvrent la voie à une gestion vertueuse des déchets plastiques. « Carbios est la première société au monde à marier ainsi avec succès les deux sciences que sont l’enzymologie et la plasturgie », comme le souligne le Dr. Philippe Pouletty, Directeur Général de Truffle Capital et Co-fondateur de Carbios.

En mettant à profit les nombreuses années d’expérience d’une équipe de renommée mondiale, Carbios et TBI sont fiers d’avoir pu augmenter le rendement de dégradation des déchets PET à 90 % en seulement 10 heures, ce qui représente une avancée majeure par rapport au rendement initial de 1 % en plusieurs semaines. Ce résultat ouvre la voie au déploiement d’une technologie d’économie circulaire applicable à tous les déchets PET, dont Carbios est fier d’être le fer de lance.

Pour consulter cette publication, rendez-vous sur le site de Nature :

https://www.nature.com/articles/s41586-020-2149-4

[1] : Unité mixte de recherche (INSA Toulouse, INRAE, CNRS).

À propos de Carbios

Carbios, société de chimie verte, développe, en vue de leur industrialisation, des procédés biologiques innovants et compétitifs révolutionnant le cycle de vie des plastiques et textiles. Par son approche novatrice mariant pour la première fois le monde de l’enzymologie et de la plasturgie, Carbios ambitionne de répondre aux nouvelles attentes sociétales des consommateurs et aux enjeux de la transition énergétique en relevant un défi majeur de notre temps : la pollution plastique et textile.

La Société, fondée en 2011 par Truffle Capital, s’est notamment donnée pour mission d’apporter une réponse industrielle au recyclage des plastiques et des textiles à base de PET (principal polymère des bouteilles, barquettes et textiles en polyesters). La technologie de recyclage enzymatique développée par Carbios déconstruit tout type de déchet PET en ses constituants de base qui peuvent ensuite être réutilisés pour produire des nouveaux produits en PET de qualité équivalente au vierge. Cette première mondiale a été saluée en avril 2020 par la communauté scientifique internationale à travers une publication en Une de la prestigieuse revue Nature. Pour soutenir l’accélération de ce projet, Carbios s’appuie également sur un Consortium réunissant L’Oréal, Nestlé Waters, PepsiCo et Suntory Beverage & Food Europe.

La Société a également développé une technologie de biodégradation enzymatique des plastiques à usages uniques en PLA (polymère biosourcé). Cette technologie permet de créer une nouvelle génération de plastiques 100 % compostables en conditions domestiques en intégrant les enzymes au cœur même de ces plastiques. Cette innovation de rupture a été concédée en licence à Carbiolice, coentreprise créée en 2016, et dans laquelle Carbios détient aujourd’hui une part majoritaire aux côtés du fonds SPI opéré par Bpifrance.

Pour en savoir plus : www.carbios.fr

Carbios est éligible au PEA-PME

Twitter : Carbios  Linkedin : Carbios  Instagram : carbioshq

Investor relations & press


CARBIOS
Benjamin Audebert
Responsable Relations investisseurs
+33 (0)4 73 86 51 76
contact@carbios.fr

Media Relations (Europe)
Tilder
Marie-Virginie Klein
mv.klein@tilder.com
+33 (0)1 44 14 99 96

Media Relations (U.S.)
Rooney Partners

Kate L. Barrette
kbarrette@rooneyco.com
+1 212 223 0561

 

Go to top