Carbios annonce avoir reçu 1,4 M€ de l’ADEME après avoir validé avec succès la première étape du projet de recherche CE-PET

Clermont-Ferrand, le 03 décembre 2019 (06h45 CET) CARBIOS (Euronext Growth Paris : ALCRB), société pionnière dans le développement de solutions bioindustrielles dédiées au cycle de vie des polymères plastiques et textiles, annonce avoir validé avec succès la première étape clé du projet CE-PET[1] et avoir perçu à ce titre en 2019 un montant total de 1,4 million d’euros[2] du Programme d’Investissement d’Avenir (PIA) opéré par l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie).

Pour rappel, le projet CE-PET, dont Carbios est chef de file, vise à accélérer la montée en puissance du projet industriel et commercial de la Société dans le domaine du biorecyclage des déchets plastiques et fibres en PET. À cet effet, Carbios et son partenaire académique TWB travaillent au développement de nouvelles enzymes dont l’activité, la thermostabilité et l’adsorption sur le polymère seront améliorées de manière à assurer la meilleure productivité possible de l’étape de dépolymérisation et à adapter pleinement le procédé de recyclage enzymatique aux fibres de polyester en PET. Dans le cadre de ce projet, Carbios s’attache également à optimiser au stade pilote les étapes de prétraitement des déchets (plastiques et textiles), de dépolymérisation et de purification des monomères. Cette première étape a notamment permis de démontrer la circularité du procédé, avec la production des premières bouteilles en PET issues de la technologie de recyclage enzymatique de Carbios[3].

Conformément au calendrier prévisionnel, l’ensemble des livrables de la première étape clé a été obtenu. Le pilotage du procédé de recyclage enzymatique mené sur déchets PET plastiques a permis d’établir le cahier des charges des travaux d’ingénierie du démonstrateur industriel dont la construction doit démarrer début 2020. De plus, le développement du procédé sur déchets textiles à haute teneur en PET a démontré des niveaux de dépolymérisation équivalents à ceux obtenus sur les déchets plastiques.

Jean-Claude Lumaret, Directeur Général de Carbios commente : « Ce franchissement d’étape confirme la pertinence et l’efficacité de notre approche collaborative avec TWB et l’INSA de Toulouse (Laboratoire TBI). Nous sommes impatients de transposer ces développements dans notre futur démonstrateur et de faire de cette innovation une réalité industrielle. »

À propos de Carbios

Carbios, société de chimie verte, développe, en vue de leur industrialisation, des procédés biologiques innovants et compétitifs révolutionnant le cycle de vie des plastiques et textiles. Par son approche novatrice mariant pour la première fois le monde de l’enzymologie et de la plasturgie, Carbios ambitionne de répondre aux nouvelles attentes sociétales des consommateurs et aux enjeux de la transition énergétique en relevant un défi majeur de notre temps : la pollution plastique et textile.

La Société, fondée en 2011 par Truffle Capital, s’est notamment donnée pour mission d’apporter une réponse industrielle au recyclage des plastiques et des textiles à base de PET (principal polymère des bouteilles, barquettes et textiles en polyesters). La technologie de recyclage enzymatique développée par Carbios déconstruit tout type de déchet PET en ses constituants de base qui peuvent ensuite être réutilisés pour produire des nouveaux produits en PET de qualité équivalente au vierge. Cette première mondiale a été saluée en avril 2020 par la communauté scientifique internationale à travers une publication en Une de la prestigieuse revue Nature. Pour soutenir l’accélération de ce projet, Carbios s’appuie également sur un Consortium réunissant L’Oréal, Nestlé Waters, PepsiCo et Suntory Beverage & Food Europe.

La Société a également développé une technologie de biodégradation enzymatique des plastiques à usages uniques en PLA (polymère biosourcé). Cette technologie permet de créer une nouvelle génération de plastiques 100 % compostables en conditions domestiques en intégrant les enzymes au cœur même de ces plastiques. Cette innovation de rupture a été concédée en licence à Carbiolice, coentreprise créée en 2016, et dans laquelle Carbios détient aujourd’hui une part majoritaire aux côtés du fonds SPI opéré par Bpifrance.

Pour en savoir plus : www.carbios.fr

Carbios est éligible au PEA-PME

Twitter : Carbios  Linkedin : Carbios  Instagram : carbioshq

Go to top