Résultats semestriels 2014

  • Réduction de la perte d’exploitation
  • Trésorerie solide à 12,6 M€
  • Une nouvelle étape clé franchie en biodégradation

Carbios (Alternext Paris : ALCRB), société innovante de chimie verte développant des technologies de pointe pour la valorisation des déchets plastiques et la production de biopolymères, présente aujourd’hui ses résultats semestriels clos au 30 juin 2014 et arrêtés par le Conseil d’administration du 30 septembre 2014.

Jean-Claude Lumaret, Directeur Général de Carbios, explique : « Au cours de ce premier semestre, nous avons continué de structurer la société. L’installation de notre plateforme technologique, le renforcement de notre Conseil d’administration avec deux personnalités éminentes de l’industrie chimique ainsi que la poursuite de nos efforts de Recherche et Développement, nous donnent les moyens de concrétiser nos objectifs de développement préindustriel. Par ailleurs, le franchissement d’une nouvelle étape significative dans le développement de notre procédé de biodégradation contrôlée des plastiques, en rendant un matériau plastique entièrement biodégradable dans des conditions domestiques, initie notre montée en puissance vers l’industrialisation  et nous conforte dans la mise en place d’accords de licence. »

Un premier semestre 2014 structurant

Installation d’une plateforme technologique au cœur des locaux de Carbios

La société a transféré son siège social dans de nouveaux locaux au sein du Biopôle de Clermont-Limagne et dispose désormais de sa propre plateforme technologique dédiée à l’ingénierie et au pilotage de ses bioprocédés. Les deux-tiers des 650m2 sont consacrés à la R&D et présenteront les installations nécessaires au développement pré-industriel de ses procédés.

Enrichissement de la propriété intellectuelle

Au cours du premier semestre 2014, Carbios a enrichi sa propriété intellectuelle et élargi son portefeuille de brevets avec le dépôt d’une nouvelle demande portant sur le recyclage des plastiques. Carbios compte aujourd’hui 9 familles dont 2 sous forme de licences exclusives mondiales et 7 détenues en propre.

Renforcement du Conseil d’administration

Afin d’accompagner sa stratégie industrielle, la société a renforcé son Conseil d’administration avec l’arrivée de deux nouveaux administrateurs indépendants, Pascal Juéry et Dominique Even. Ces nominations ont été approuvées par les actionnaires à l’occasion de l’Assemblée générale du 5 juin 2014. Monsieur Dominique Even est diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Rennes et du Centre de Perfectionnement aux Affaires d’HEC Paris. Fort de plusieurs expériences en tant que Directeur de production au sein de Hoechst Marion Roussel, Aventis Pharma SA et Sanofi, il est actuellement membre du Conseil d’administration de la Fondation de la Chimie depuis 2012. Monsieur Pascal Juéry est diplômé de l’ESCP-Europe, il a pris différentes responsabilités au sein de l’activité Rhodia Novecare. Après la fusion avec Solvay, il est nommé Président de Solvay Essential Chemicals. Pascal Juéry a rejoint le Comité exécutif de Solvay en janvier 2014.

Franchissement d’une nouvelle étape clé pour le procédé de biodégradation

Carbios a franchi une nouvelle étape significative dans le développement de son procédé de biodégradation contrôlée des plastiques souples à usage unique. La société a ainsi obtenu, avec son partenaire historique VALAGRO (titulaire avec le CNRS de la demande de brevet), un matériau plastique entièrement biodégradable dans des conditions domestiques. Ce matériau produit à partir d’un polymère industriel d’origine fossile et d’une enzyme se caractérise par une perte de masse de 50% en 15 jours et une biodégradation complète en moins de 3 mois. Avec ce résultat obtenu grâce à son procédé innovant, Carbios démontre que sa technologie est une réponse industrielle pertinente aux évolutions réglementaires relatives à la maîtrise de la fin de vie des matières plastiques à usage unique et courte durée de vie.

Résultats du premier semestre 2014

Au cours du premier semestre 2014, Carbios a réduit sa perte d’exploitation de 319 K€ par rapport au 1er semestre 2013, pour s’établir à -1 630 K€.

Résultats semestriels (en K€) 30 juin 2014

(6 mois)

30 juin 2013

(6 mois)

Produits d’exploitation 299 423
Charges d’exploitation 1 929 2 372
dont frais de recherche & développement 1 310 1 917
dont frais administratifs et généraux 619 455
Résultat d’exploitation -1 630 -1 949
Résultat financier 25 2
Résultat courant avant impôts -1 605 -1 947
Résultat exceptionnel 6 5
Impôts sur les bénéfices (crédit d’impôt recherche) -582 -863
Résultat de l’exercice -1 016 -1 079

 

Au 30 juin 2014, les produits d’exploitation s’élèvent à 299 K€ contre 423 K€ au 30 juin 2013 et proviennent essentiellement des subventions accordées par BPI France à chaque franchissement d’étape clé du programme collaboratif ThanaplastTM. Conformément à son calendrier, Carbios a finalisé la deuxième étape clé du projet et conforte ainsi la pertinence et le potentiel des bioprocédés développés par la société.

Au cours du premier semestre 2014, les efforts de la Société se sont  portés en particulier sur les investissements à réaliser pour la mise en place de la plateforme technologique sur son site de Saint-Beauzire. Conformément au planning défini avec BPI France dans le cadre du projet OSEO-ISI, la Société a engagé  au 1er semestre 2014 1 310 K€ de dépenses en Recherche & Développement pour l’avancement du projet ThanaplastTM  contre  1 917K€ au 30 juin 2013.

Après prise en compte du produit d’impôt de 582 K€ lié au Crédit d’Impôt Recherche (CIR), la perte nette pour le premier semestre 2014 s’établit à -1 016 K€ contre -1 079 K€ au premier semestre 2013.

L’effectif de la société est de 9 salariés au 30 juin 2014, essentiellement composé de chercheurs.

Consommation limitée à 2 M€ sur le semestre : solide trésorerie nette de 12,6 M€

Carbios dispose d’une situation financière solide, avec une trésorerie de 12,6 millions d’euros à fin juin 2014, contre 14,6 millions d’euros au 31 décembre 2013. La consommation totale de trésorerie sur la période s’élève à 2 millions d’euros, soit environ 0,3 million d’euros par mois.

A propos de CARBIOS

CARBIOS est une société de chimie verte dont les innovations répondent aux enjeux environnementaux et de développement durable auxquels sont confrontés les industriels. Depuis sa création en 2011, la Société a développé deux bioprocédés industriels dans le domaine de la biodégradation et du biorecyclage des polymères. Ces innovations, qui constituent une première mondiale, permettent d’optimiser les performances et le cycle de vie des plastiques et textiles en exploitant les propriétés d’enzymes hautement spécifiques. Le modèle de développement économique de CARBIOS s’appuie sur l’industrialisation et la commercialisation de ses produits et/ou enzymes, de ses technologies et de ses bioprocédés au travers de concessions de licences directement ou via des joint-ventures à des industriels majeurs des secteurs concernés par les innovations de la Société. A ce titre, CARBIOS a créé en septembre 2016, la joint-venture CARBIOLICE, en partenariat avec Limagrain Céréales Ingrédients et le fonds SPI opéré par Bpifrance. Cette société, dont CARBIOS assure un contrôle majoritaire, exploitera la première technologie licenciée par CARBIOS en produisant des granulés enzymés servant à la fabrication de plastiques biodégradables et biosourcés. Depuis sa création, CARBIOS est soutenue par Truffle Capital, acteur européen du capital-investissement. CARBIOS bénéficie de la qualification « Entreprise Innovante » de Bpifrance permettant l’éligibilité des titres de la Société à l’investissement des Fonds Communs de Placement dans l’Innovation (FCPI).

Pour en savoir plus : www.carbios.fr

CARBIOS est éligible au PEA-PME

Investor relations & press


CARBIOS
Benjamin Audebert
Relations investisseurs
+33 (0)4 73 86 51 76
contact@carbios.fr

ALIZE RP
Caroline Carmagnol / Wendy Rigal
Relations presse
+33 (0)1 44 54 36 66 / +33 (0)6 48 82 18 94
carbios@alizerp.com

Haut de page