Erik Orsenna rejoint le Conseil d’Administration de Carbios, Jeune entreprise technologique spécialisée dans la valorisation des déchets plastiques

  • Et si demain, les déchets plastiques redevenaient une matière première réutilisable à des coûts compétitifs pour l’industrie ?
  • Et si demain, on pouvait dégrader les plastiques grâce à de nouveaux procédés biologiques?
  • Et si demain, le déchet plastique devenait une opportunité industrielle et non plus une contrainte?

Carbios annonce aujourd’hui l’arrivée d’Erik Orsenna en tant qu’Administrateur au sein de son Conseil d’Administration. Société de chimie verte spécialisée dans le développement de bio-procédés industriels innovants, Carbios propose de nouvelles voies compétitives pour la valorisation des déchets plastiques et la production de bio-polymères.

Après l’annonce de partenariats clefs notamment avec l’INRA et le CNRS, Carbios accueille aujourd’hui au sein de son Conseil d’Administration une personnalité éminente, Erik Orsenna. La légitimité acquise par ce dernier pour s’exprimer, comme économiste, écrivain et essayiste, sur les grands enjeux économiques et environnementaux, en fait un interlocuteur à la fois naturel et privilégié  pour accompagner le développement de Carbios.

Erik Orsenna partage avec Carbios la conviction  que les déchets plastiques doivent redevenir matière première. « Les matières premières sont les cadeaux que nous fait la terre », soulignait Erik Orsenna dans son ouvrage Voyage aux pays du coton : Petit précis de mondialisation. Une conception qui entre en parfaite résonance avec la démarche qui est celle de Carbios : « Je suis ravi de rejoindre Carbios qui développe des solutions biologiques innovantes à un problème économique et environnemental grandissant : les déchets plastiques », déclare ainsi Erik Orsenna.

Jean-Claude Lumaret, Directeur général de Carbios, salue l’entrée au sein du Conseil d’Administration de Carbios d’un homme éminent pour sa connaissance de sujets cruciaux comme le développement durable ou la mondialisation. « Carbios s’est allié avec les meilleurs pour apporter des solutions à cet enjeu majeur : alors que les déchets plastiques sont de plus en plus nombreux et sont bien trop peu recyclés, avec seulement 20 % de déchets plastiques recyclés en France, comment rendre utiles, recyclables ou dégradables ces déchets? ». « Si l’on repense le cycle de vie des polymères, on peut penser que le déchet plastique deviendra demain une nouvelle matière première pour recréer de la valeur », conclut Jean-Claude Lumaret, qui remercie Erik Orsenna pour le soutien qu’il a décidé d’apporter, en tant qu’Administrateur, à la démarche de Carbios.

Carbios chef de file d’un projet collaboratif d’envergure : THANAPLASTTM

Un projet leader dans le domaine de la valorisation des déchets plastiques en fin de vie, associant plusieurs partenaires académiques et industriels (L’INRA, CNRS, Université de Poitiers, TWB, Deinove, Limagrain, le Groupe Barbier). Ce projet de 60 chercheurs est doté d’un budget de 22 M€ sur 5 ans et soutenu par OSEO à hauteur de 9,6 M€. Carbios porte l’essentiel du budget – 15 M€ – et recevra un financement de 6,8 M€ par OSEO sur les 9,6 M€ octroyés au projet.

L’enjeu de THANAPLAST: Créer une véritable valeur industrielle à partir des matériaux plastiques en fin de vie, en développant des technologies innovantes capables de produire, transformer et recycler un très grand nombre de plastiques à partir de procédés brevetés utilisant des catalyseurs biologiques dotés de propriétés exceptionnelles. « Les synergies issues de l’association de nos compétences vont être un formidable vecteur d’accélération de l’innovation, essentiel au développement de bioprocédés industriels de rupture, » souligne Jean-Claude Lumaret.

 

A propos de CARBIOS

CARBIOS est une société de chimie verte dont les innovations répondent aux enjeux environnementaux et de développement durable auxquels sont confrontés les industriels. Depuis sa création en 2011, la Société a développé deux bioprocédés industriels dans le domaine de la biodégradation et du biorecyclage des polymères. Ces innovations, qui constituent une première mondiale, permettent d’optimiser les performances et le cycle de vie des plastiques et textiles en exploitant les propriétés d’enzymes hautement spécifiques. Le modèle de développement économique de CARBIOS s’appuie sur l’industrialisation et la commercialisation de ses produits et/ou enzymes, de ses technologies et de ses bioprocédés au travers de concessions de licences directement ou via des joint-ventures à des industriels majeurs des secteurs concernés par les innovations de la Société. A ce titre, CARBIOS a créé en septembre 2016, la joint-venture CARBIOLICE, en partenariat avec Limagrain Céréales Ingrédients et le fonds SPI opéré par Bpifrance. Cette société, dont CARBIOS assure un contrôle majoritaire, exploitera la première technologie licenciée par CARBIOS en produisant des granulés enzymés servant à la fabrication de plastiques biodégradables et biosourcés. Depuis sa création, CARBIOS est soutenue par Truffle Capital, acteur européen du capital-investissement. CARBIOS bénéficie de la qualification « Entreprise Innovante » de Bpifrance permettant l’éligibilité des titres de la Société à l’investissement des Fonds Communs de Placement dans l’Innovation (FCPI).

Pour en savoir plus : www.carbios.fr

CARBIOS est éligible au PEA-PME

Investor relations & press


CARBIOS
Benjamin Audebert
Relations investisseurs
+33 (0)4 73 86 51 76
contact@carbios.fr

ALIZE RP
Caroline Carmagnol / Wendy Rigal
Relations presse
+33 (0)1 44 54 36 66 / +33 (0)6 48 82 18 94
carbios@alizerp.com

Haut de page