CARBIOS annonce l’enregistrement de son Document de Base dans le cadre de son projet d’introduction en bourse sur NYSE Alternext à Paris*

Clermont-Ferrand, le 22 novembre 2013 – Carbios, société de chimie verte développant des technologies de pointe pour la valorisation des déchets plastiques et la production de bio-polymères, annonce l’enregistrement par l’Autorité des marchés financiers (AMF) de son document de base, sous le numéro I.13-050 en date du 21 Novembre 2013, dans le cadre de son projet d’introduction en Bourse sur le marché NYSE Alternext à Paris*.

« Notre ambition : développer des plastiques dont l’auto-dégradation en fin de vie est programmable ; faire des déchets plastiques une nouvelle matière première de grande valeur, substituable au pétrole ; régénérer les vieux plastiques en plastiques neufs  », souligne Jean-Claude Lumaret, Directeur général de Carbios. « 100 millions de tonnes de déchets plastiques valorisables dans le monde soit une manne de $100 milliards qui représentent un gisement considérable de ressources renouvelables inexploitées. Leur valorisation est au centre des technologies en développement chez Carbios qui s’attaque au recyclage des déchets plastiques pour en limiter l’impact environnemental et prône un modèle d’économie circulaire industriellement viable. Rien qu’en Europe, 25 millions de tonnes de déchets plastiques sont produites chaque année[1] dont seulement 25% sont recyclés. Nous travaillons à apporter des solutions biologiques capables de valoriser les plastiques en fin de vie, notamment à travers un meilleur recyclage des déchets plastiques, la création de plastiques biodégradables à la demande et le développement de biopolymères compétitifs en proposant une utilisation originale des   matières premières et des déchets plastiques. Nous sommes au cœur des priorités du gouvernement comme souligné par le rapport Lauvergeon», ajoute Jean-Claude Lumaret.

Une ambition : devenir un acteur de premier plan sur un marché potentiel de plusieurs milliards d’Euros

La révolution verte du monde des plastiques est en marche…

La stratégie de développement de Carbios repose sur un modèle économique clair de création de valeur industrielle, qui consiste à cibler des marchés attractifs, développer des bioprocédés innovants et compétitifs et les licencier à des partenaires industriels, acteurs-clés de ces marchés, qui en assureront l’exploitation et la commercialisation au niveau mondial. Carbios bénéficie du soutien de Truffle Capital représenté par Philippe Pouletty. Truffle Capital investira significativement dans l’introduction en bourse. Les innovations de Carbios sont protégées mondialement.

Fort d’un savoir-faire technologique et industriel unique, fruit de 10 ans de recherche, Carbios a développé une plateforme de bioprocédés et de solutions industrielles uniques et a concrétisé sa stratégie dans un programme d’envergure : Thanaplast™. Ce projet, d’une durée de 5 ans, dont Carbios est chef de file, pèse 22 millions d’euros sur 5 ans dont 15 millions sont portés en propre par Carbios. Il réunit 60 chercheurs, rassemble des partenaires de renom (Limagrain, Barbier, Deinove, INRA, CNRS, Université de Poitiers) et bénéficie du soutien de la BpiFrance (9,6 millions dont 6,8 millions pour Carbios).  Carbios vient de franchir avec succès la première étape clef du projet Thanaplast et a acquis des résultats majeurs et en première mondiale sur 3 domaines d’applications: le biorecyclage, la biodégradation et la production de biopolymères.

Les 3 axes de développement prioritaires de Carbios :

Auto-dégradation programmée des plastiques. La création d’une nouvelle génération de plastiques qui peuvent s’auto-dégrader en fin de vie, par inclusion d’enzymes. Carbios proposera au marché des produits pour lesquels il sera possible de contrôler la biodégradation, pour garantir la durée de vie requise, en fonction de l’usage visé. Dans ce cadre, associer durabilité et biodégradabilité constitue un des atouts majeurs de Carbios face aux plastiques biodégradables actuellement commercialisés (dont la durée de vie n’est pas contrôlable et qui ne répondent pas aux attentes du marché et des réglementations futures présentes). Cela devrait permettre à Carbios de capter une part significative des marchés concernés. Le marché ciblé est estimé à environ 35 milliards d’euros (sacs plastiques, film de paillage, emballages rigides..) et Carbios envisage ses premières licences en 2016.

Recyclage biologique des déchets plastiques : redonner vie aux plastiques. Un procédé de dépolymérisation/repolymérisation, permet d’obtenir des polymères de qualité identique à ceux obtenus directement à partir de pétrole. Le recyclage pratiqué actuellement ne répond pas de manière satisfaisante aux besoins du marché, tant en termes de volumes traités qu’en terme de valorisation. Les procédés de recyclage développés par Carbios devraient présenter un avantage concurrentiel indéniable par rapport aux techniques classiques de recyclage. Ainsi, alors qu’il est impossible de retrouver un polymère de qualité équivalente au polymère initial au travers des procédés de recyclage actuels, les procédés développés par Carbios devraient permettre une réutilisation identique et de qualité équivalente au polymère d’origine. Le marché ciblé est estimé à 15 milliards d’euros (recyclage du PET et du PLA…) et Carbios envisage ses premières licences en 2016. 

Production de biopolymères ou la production de plastiques sans pétrole. Carbios travaille au développement d’un procédé innovant permettant de produire un biopolymère à fort potentiel pour la plasturgie, le PLA (Poly-Lactic Acid). Ce procédé, totalement biologique et en rupture avec les technologies traditionnelles utilisées permettra de produire ce biopolymères de manière plus efficace et moins coûteuse, à partir de déchets de la production agricoles, aujourd’hui peu ou mal exploitées. Ces procédés biologiques pourront également  être couplés au procédé de recyclage par dépolymérisation/repolymérisation développé par la Société. Le marché est estimé à 2,4 milliards d’euros en 2025 (production de PLA) et Carbios envisage ses premières licences en 2017.

Mise à disposition du document de base – Le document de base enregistré le 21 novembre 2013 sous le numéro I.13-050 est disponible sans frais et sur simple demande auprès de la société Carbios, Biopôle Clermont-Limagne 63360 Saint-Beuzire et sur les sites Internet de l’Autorité des Marchés Financiers (www.amf-france.org) et de la société Carbios (www.carbios.fr).

Facteurs de risques – L’attention du public est attirée sur la rubrique « Facteurs de risques » du document de base enregistré par l’Autorité des Marchés Financiers. Ces facteurs de risques sont développés au chapitre 4 du document de base.

* Sous réserve de l’accord des Autorités de tutelle et en fonction des conditions du marché

[1] Source Avril 2011 Commission Européenne DG – Plastic waste in the environment 4 Holding

 

 

A propos de CARBIOS

CARBIOS est une société de chimie verte dont les innovations répondent aux enjeux environnementaux et de développement durable auxquels sont confrontés les industriels. Depuis sa création en 2011, la Société a développé deux bioprocédés industriels dans le domaine de la biodégradation et du biorecyclage des polymères. Ces innovations, qui constituent une première mondiale, permettent d’optimiser les performances et le cycle de vie des plastiques et textiles en exploitant les propriétés d’enzymes hautement spécifiques. Le modèle de développement économique de CARBIOS s’appuie sur l’industrialisation et la commercialisation de ses produits et/ou enzymes, de ses technologies et de ses bioprocédés au travers de concessions de licences directement ou via des joint-ventures à des industriels majeurs des secteurs concernés par les innovations de la Société. A ce titre, CARBIOS a créé en septembre 2016, la joint-venture CARBIOLICE, en partenariat avec Limagrain Céréales Ingrédients et le fonds SPI opéré par Bpifrance. Cette société, dont CARBIOS assure un contrôle majoritaire, exploitera la première technologie licenciée par CARBIOS en produisant des granulés enzymés servant à la fabrication de plastiques biodégradables et biosourcés. Depuis sa création, CARBIOS est soutenue par Truffle Capital, acteur européen du capital-investissement. CARBIOS bénéficie de la qualification « Entreprise Innovante » de Bpifrance permettant l’éligibilité des titres de la Société à l’investissement des Fonds Communs de Placement dans l’Innovation (FCPI).

Pour en savoir plus : www.carbios.fr

CARBIOS est éligible au PEA-PME

Investor relations & press


CARBIOS
Benjamin Audebert
Relations investisseurs
+33 (0)4 73 86 51 76
contact@carbios.fr

ALIZE RP
Caroline Carmagnol / Wendy Rigal
Relations presse
+33 (0)1 44 54 36 66 / +33 (0)6 48 82 18 94
carbios@alizerp.com

Haut de page