CARBIOS annonce le développement d’un nouveau procédé, permettant de dépolymériser les fibres de polyester PET des déchets textiles

Clermont-Ferrand, le 12 mars 2018 (06h45 CET)CARBIOS (Euronext Growth Paris : ALCRB), société pionnière dans le domaine de la bioplasturgie, annonce aujourd’hui avoir franchi une nouvelle étape dans le développement de son procédé de dépolymérisation enzymatique en le rendant applicable aux fibres de polyester PET des déchets textiles.

Après avoir démontré que la dépolymérisation enzymatique de plastiques PET permet le cycle vertueux du retour à un PET vierge, CARBIOS s’ouvre à un nouveau marché d’envergure en dépolymérisant les fibres de déchets textiles 100% PET en leurs monomères d’origine : le PTA (acide téréphtalique) et le MEG (mono éthylène glycol). En effet le polyester, qui représente environ 50% du marché global[1], est aujourd’hui la fibre la plus largement produite à l’échelle mondiale. Le principal polyester est le polyéthylène téréphtalate, plus communément appelé PET. Chaque année, 43 millions de tonnes de PET sont produites pour le marché des fibres[2], à comparer aux 15 millions de tonnes destinées à celui des bouteilles plastiques[3].

L’objectif clé de ce nouveau procédé, développé avec les partenaires académiques de CARBIOS (INRA/TWB/LISBP) et soutenu par l’ADEME Auvergne Rhône-Alpes, est de fournir :

–        à l’industrie du recyclage, une solution compétitive de valorisation des textiles usagés à base de polyester PET ;

–        et à l’industrie textile, la possibilité d’utiliser des fibres en PET recyclé pouvant totalement se substituer à celles issues de ressources fossiles.

Cela permettra en outre de contribuer à plusieurs objectifs environnementaux tels que la réduction des déchets mis en décharges ou encore la réduction de l’empreinte carbone.

Aujourd’hui, la plupart des déchets textiles sont envoyés en décharges ou incinérés et, lorsqu’ils font l’objet d’un recyclage, ils sont principalement dégradés, ce qui signifie qu’un matériau de qualité inférieure à celui d’origine est produit. Alors que l’Europe et de nombreux pays dans le monde luttent pour recycler des montagnes de déchets textiles, l’innovation technologique de CARBIOS pourra contribuer à transformer cette menace environnementale en une nouvelle opportunité basée sur le principe de l’économie circulaire, bénéficiant à la société dans son ensemble.

Alain MARTY, Directeur Scientifique de CARBIOS, commente : « Transformer des textiles polyesters indésirables en matières premières de haute qualité en utilisant la technologie enzymatique CARBIOS constitue une opportunité pour complètement changer le mode de fabrication et le commerce du textile en Europe et au-delà. Sur le plan du développement durable, notre approche va modifier très positivement l’impact global du cycle de vie des produits textiles. »

[1] Source : PCIFibres en 2015, IHS en 2014, PCIFibres en 2014 et Tecnon OrbiChem en 2014

[2] Source : Tecnon en 2013 et IHS en 2014

[3] Source : SRI Consulting en 2010, ICIS en 2009 et Samsung en 2010

A propos de CARBIOS

CARBIOS est une société de chimie verte dont les innovations répondent aux enjeux environnementaux et de développement durable auxquels sont confrontés les industriels. Depuis sa création en 2011, la Société a développé deux bioprocédés industriels dans le domaine de la biodégradation et du biorecyclage des polymères. Ces innovations, qui constituent une première mondiale, permettent d’optimiser les performances et le cycle de vie des plastiques et textiles en exploitant les propriétés d’enzymes hautement spécifiques. Le modèle de développement économique de CARBIOS s’appuie sur l’industrialisation et la commercialisation de ses produits et/ou enzymes, de ses technologies et de ses bioprocédés au travers de concessions de licences directement ou via des joint-ventures à des industriels majeurs des secteurs concernés par les innovations de la Société. A ce titre, CARBIOS a créé en septembre 2016, la joint-venture CARBIOLICE, en partenariat avec Limagrain Céréales Ingrédients et le fonds SPI opéré par Bpifrance. Cette société, dont CARBIOS assure un contrôle majoritaire, exploitera la première technologie licenciée par CARBIOS en produisant des granulés enzymés servant à la fabrication de plastiques biodégradables et biosourcés. Depuis sa création, CARBIOS est soutenue par Truffle Capital, acteur européen du capital-investissement. CARBIOS bénéficie de la qualification « Entreprise Innovante » de Bpifrance permettant l’éligibilité des titres de la Société à l’investissement des Fonds Communs de Placement dans l’Innovation (FCPI).

Pour en savoir plus : www.carbios.fr

CARBIOS est éligible au PEA-PME

Investor relations & press


CARBIOS
Benjamin Audebert
Relations investisseurs
+33 (0)4 73 86 51 76
contact@carbios.fr

ALIZE RP
Caroline Carmagnol / Wendy Rigal
Relations presse
+33 (0)1 44 54 36 66 / +33 (0)6 48 82 18 94
carbios@alizerp.com

Haut de page